Réouverture du tunnel du Chambon : oui, mais…

fb_20150705_23_56_32_saved_pictureCommuniqué de presse d’Amaury Navarranne, conseiller régional de PACA et de Patrick Deroin, secrétaire départemental du Front National des Hautes-Alpes
 –
Après nous être félicités de la réouverture pour la saison hivernale du tunnel du Chambon, lien historique entre le Briançonnais et le nord de la France, nous apprenons que sa fermeture nécessaire pour la fin des travaux se ferait le 6 mars 2017. Après une période longue de crise, il apparaît important de favoriser au contraire la fin de saison pour un secteur géographique qui profite d’un enneigement plus important qu’ailleurs.
 –
Si la nouvelle fermeture destinée à achever les travaux de voirie est inéluctable, pourquoi ne pas retarder la fermeture ? L’important n’est-il pas de favoriser la période hivernale ? Une réouverture à l’automne 2017 peut parfaitement s’envisager à la toute fin de l’automne… Car après le 6 mars et la fin des vacances de la dernière zone nous savons qu’une clientèle passionnée se déplace encore largement jusqu’au mois d’avril.
 –
Alors que la concurrence entre stations savoyardes et alpines se fait de plus en plus vive, le Front National, sensible à l’économie fragile de nos territoires, demande aux autorités concernées d’envisager le report de cette fermeture au lundi 3 avril 2017.

Tunnel du Chambon : une bouffée d’oxygène

tunnel%20chambonCommuniqué de presse d’Amaury Navarranne, conseiller régional de PACA et de Patrick Deroin, secrétaire départemental du Front National des Hautes-Alpes.
 –
L’ouverture du nouveau tube du tunnel du Chambon qui vient pallier à la coupure de l’axe Grenoble-Briançon suite à l’effondrement du premier, est une véritable bouffée d’oxygène pour les habitants et professionnels de La Grave et de la vallée de la Guisane.
 –
Le groupe Front National se félicite de cette nouvelle, nous étant largement associés aux travaux du conseil régional pour apporter les financements nécessaires. Il nous faudra aussi soutenir les efforts pour que, toute la saison, soient assurées, sans coupure de cet axe, les améliorations nécessaires à sa viabilité permanente.
 –
À présent un autre gros chantier doit retenir l’attention de la collectivité régionale : la liaison Monestier de Clermont – La Saulce (A51), une jonction, si ce n’est autoroutière, au moins par la deux fois deux voies que nous avions intégrée à notre programme régional. Christian Estrosi s’y était également engagé : le désenclavement des Hautes-Alpes ne doit pas être qu’une promesse.

Nouvel épisode de l’aide régional pour le Chambon : c’est aussi oui pour le Front !

amaury_navarranne_fn_05_alpes_1_2016_01_25_450Communiqué de presse d’Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte-d’Azur, membre du comité central du Front National
Depuis octobre 2015, le conseil régional de Provence-Alpes-Côte-d’Azur a acté le principe d’une aide de 5 millions d’€uros pour le tunnel du Chambon et la route de secours de la vallée de La Romanche dans les Hautes-Alpes. L’effondrement du tunnel a causé l’isolement de ce territoire provoquant la lente agonie des professionnels du tourisme, des agriculteurs et de tous ses habitants.
Hier, mercredi 13 juillet 2016, lors de notre assemblée plénière, ces 5 millions sont revenus une énième fois en discussion ; à l’unanimité, il a été décidé de les budgéter dans le cadre du contrat de plan Etat-Région.
Le groupe Front National s’est donc bien évidemment associé à cette proposition. Tout ce qui sera fait pour sortir de cette situation dramatique recevra notre soutien, bien évidemment au-delà de toute considération politicienne. Construire et assurer le bien commun sera toujours la ligne directrice de notre mandat.