La presse en parle

Capture4

 

Publicités

Plus c’est gros, plus ça passe

DSCF09642Communiqué de presse de Cyril Gamba, secrétaire départemental adjoint du Front National des Hautes-Alpes

Les Gapençais ont eu la surprise d’apprendre que Karine Berger, conseillère municipale d’opposition de leur ville et ancien député a décidé de démissionner du conseil municipal faisant opportunément « monter » le suivant de liste, son ami politique Christophe Pierrel. Ce dernier fera donc son entrée au conseil municipal avec un peu de retard, ou pour certains par anticipation sur les prochaines échéances municipales…

Cette annonce doit être vue comme ce qu’elle est : les Gapençais qui n’ont jamais élu M. Pierrel le voient revenir par la petite fenêtre dans la vie politique locale.

Un socialiste, ça joue toujours contre son camp !

Navarranne.bras.tln

Communiqué de presse d’Amaury Navarranne, conseiller régional PACA, membre du comité central du FN et secrétaire départemental des Hautes-Alpes.

Une brève ce jour dans le Canard Enchaîné semble confirmer la fronde des cadres socialistes des Hautes-Alpes contre leur député Karine Berger. Ils étaient d’ailleurs, toujours selon le palmipède, à la manœuvre pour faire sauter le presque fauteuil ministériel du parlementaire lors du dernier remaniement.

Christophe Pierrel serait-il si pressé de voir Karine Berger lui céder la place aux prochaines élections législatives ? Serait-il possible de jouer ainsi contre son camp pour sa propre carrière personnelle ?

Finalement les socialistes s’entendent pour faire élire le Républicain Christian Estrosi à la tête de la Région PACA mais beaucoup moins pour les promotions dans leur camp. Combien de temps encore durera l’illusion de leur engagement pour l’avenir de notre pays quand seules semblent compter leurs aventures personnelles ? Le Front National s’attachera à accélérer la fin de ce désastreux spectacle ! Quand nous sommes forts, comme aux dernières élections régionales, ces socialistes disparaissent tout seuls.

 

Merci qui ?

82d04c517a62e9c61bd29e15876d50c4_29_2Communiqué de presse de la fédération Front National des Hautes-Alpes

Le président de notre région s’enorgueillit d’avoir réussi à obtenir 250 millions d’euros de la communauté européenne, qu’il promet de consacrer au développement économique et à la lutte contre le chômage.

Christophe Pierrel, son adversaire et vaincu consentant lors des dernières régionales, s’étrangle d’indignation en rappelant que cette somme est à mettre à l’actif de l’ancienne majorité socialiste.

Il convient de se souvenir que la France verse à la communauté européenne 22 milliards d’euros par an et que, dans sa grande bonté, cette dernière consent à lui en restituer 13 milliards.

Les 9 milliards manquants, on les met sur le compte de qui : les amis de M. Estrosi ou  ceux de M. Pierrel ?

Migrants de Briançon : guerre et vérité

Communiqué de presse d’Amaury Navarranne, secrétaire départemental FN des Hautes-Alpes, membre du comité central du FN. 

twitt.biancon.castaner.migrants

Les candidats socialistes Christophe Castaner et Christophe Pierrel sont allés hier soir « accueillir » les migrants venus en bus de Calais pour s’installer à Briançon dans les Hautes-Alpes.

Contrairement à ce qui était annoncé, ces gens entrés clandestinement sur notre territoire ne sont pas tous issus de pays « en guerre », puisque ce n’est pas le cas de l’Iran ou du Tchad. On en est plus à une approximation voir à un mensonge près de la part de nos gouvernants.

Le plus malheureux c’est que l’on ne pourra rien faire pour ces « migrants » ; ils travailleront peut-être illégalement et à vil prix, seront logés aux frais du contribuable. Certains auront peut-être droit à une régularisation. Dans le lot, un ou deux répondront peut-être au véritable statut de réfugié ; tous resteront quoiqu’il en soit en France, comme l’écrasante majorité des déboutés du droit d’asile. Quand les lois ne sont plus observées, on appelle cela l’anarchie.

Tous les pays d’Afrique et d’Asie de l’Ouest regorgent de gens malheureux, insatisfaits du pouvoir en place, pouvoir qui est souvent un peu « dur » ou « répressif ». C’est ce qui justifie pour MM Castaner, Pierrel et pour les autres, « l’accueil des migrants ». 1,5 milliards de personnes pourraient prétendre se réfugier chez nous… CQFD ! Et maintenant ils sont tous au courant.