Notre combat

Billet d’humeur de Jean-Luc Cerezo, responsable Front National de la ville de Gap.

mlp_twittercover_francepuissante

Les partis politiques de droite, de gauche et du centre ne ménagent pas leurs efforts pour combattre le Front National, il ne se passe pas un jour sans qu’un adversaire politique n’enfonce un peu plus le clou, le clou de la rédemption ?

Nous nous n’avons pas  un bilan à défendre, nous n’avons pas eu la possibilité de mette en œuvre notre programme politique, sauf dans les communes que nous dirigeons et là nous avons été plébiscités, bonne gestion, baisse de la fiscalité, baisse de la délinquance…

Nos adversaires n’ont-ils rien d’autre à proposer aux électeurs Français que la critique de notre parti ? On en doute…

Le Front National combat uniquement la souffrance de beaucoup de Français.

Le Front National combat ce qui fait souffrir les Français depuis des années, la pauvreté, la précarité, le chômage, l’instabilité, le désordre, la violence, la régression sociale, la baisse du pouvoir d’achat (environ 350€ par mois et par personne depuis 2001)

Le vrai combat, c’est de lutter contre les inégalités sociales, les riches n’ont jamais été aussi riches et les pauvres aussi pauvres et de plus en plus nombreux, c’est un fait établi et une profonde injustice.

Le vrai combat, c’est aussi de proposer une solution globale de sortie de crise, car nous sommes bien en crise, crise institutionnelle, car le peuple est désabusé par les pouvoirs politiques, crise de l’emploi, crise du logement qui laisse sur la route nombre de Français, crise agricole qui chaque année fait de nombreuses victimes, ces agriculteurs qui n’en peuvent plus, la liste est longue.

Les gouvernements de droite et de gauche sont passés par là, ils se rejettent mutuellement la responsabilité de ces échecs (responsable mais pas coupable)

L’héritage est lourd, car bien des pans de notre société sont à l’agonie, la justice, la police, l’armée, les services hospitaliers, les pompiers sont aux abois, ils appellent à l’aide depuis des années et rien ne se passe, les effectifs de ces corporations ont fondu comme neige au soleil pour un travail toujours aussi difficile, sans reconnaissance aucune.

Il faut un changement radical de politique, la même depuis 20 ans et pour quels résultats?

C’est le défi et le combat de Marine LE PEN, relever la France, notre pays sortira grandi de ces années d’incurie.

FRANÇAIS, FRANCAISES LA FATALITE N’EXISTE PAS, LE VRAI CHANGEMENT EST POSSIBLE GRACE A VOUS ET POUR VOUS.

Fuyons Macron

Billet d’humeur de Jean-Luc Cerezo, responsable Front National de la ville de Gap

Qu’est-ce que la macronite ?

C’est une maladie sournoise, dont il convient de se méfier.

C5w6FU7WgAAvxux

Prenez un énarque, de préférence issu de la finance, une première expérience en politique inachevée, mais où le candidat malgré son abandon de poste, a encore des attaches. Saupoudrez de personnes influentes dans le monde de la finance, rajoutez quelques entreprises de communication. Vous obtenez un pur produit du marketing made in France finance.

Ce produit mis en orbite tourne sur lui-même, n’écoutant que ses mentors, de la grande finance, de ses amis banquiers, de l’union européenne, ne cherchez pas : ce sont les mêmes…

Ce mondialiste convaincu n’a pas le culte de la réussite puisque qu’il a échoué dans son ancien ministère, n’en déplaise à certains. Que dire de ses objectifs vis-à-vis de l’immigration clandestine, de ces pseudos réfugiés, car tous ne sont pas des réfugiés, de cette invasion programmée avec l’assentiment de l’Europe, Monsieur MACRON n’a rien à dire, il n’a rien prévu, ce n’est pas sa préoccupation, ignore-t-il cette problématique qui prend de l’ampleur et accroît chaque jour la pauvreté en France, demandez à nos concitoyens mal logés , sans emploi, sans soins médicaux ou presque, les abandonnés du système, de la société, de ses nouveaux pauvres chaque jour plus nombreux ( 9 millions de Français vivent actuellement sous le seuil de pauvreté )

Ce candidat a salué la gestion de la crise migratoire effectuée par la chancelière allemande Angela MERKEL, il souhaite également que de plus nombreux visas soient accordés aux ressortissants algériens, il souhaite que notre pays soit plus accueillant.

Monsieur MACRON, le seuil est atteint, nul n’est besoin d’étrangers pour que la France se redresse, nul n’est besoin d’étrangers pour faire baisser le chômage, c’est une utopie, nul n’est besoin d’étrangers pour vivre mieux, nul n’est besoin d’étrangers pour vivre en sécurité dans notre pays.

La richesse, c’est notre terre de France, ce sont nos racines, nos valeurs, notre culture ne vous en déplaise, la culture française existe bien, c’est notre histoire dont nous devons être fiers, car porteuse de liberté, cette richesse, ce sont ces hommes, ce sont ces femmes, ces soldats qui nous ont permis d’exister en tant que nation.

Notre nation est une et indivisible, ne portez pas le discrédit sur nos aînés, nos aïeux, si vous êtes libre aujourd’hui, c’est grâce à eux.

Que dire de votre volonté d’exonérer 80% de Français de la taxe d’habitation, ou allez-vous puiser ce manque à gagner considérable attendu par les collectivités territoriales, vous envisagez l’augmentation de la CSG, n’est-ce pas là un nouvel impôt qui va grever le budget des ménages, des retraités, ce qui est donné d’une main sera repris de l’autre, c’est un effet d’annonce, une illusion, votre spécialité…

C5w6Z-6WgAAHw3t

Le doute n’est plus permis, vous êtes le candidat du système en place depuis des années, les Français auront compris.

La pêche aux voix a commencé, vous êtes accroché à votre hameçon comme un appât pour le poisson, non Monsieur MACRON, nous ne sommes pas des poissons…

Macron est le spécialiste de la démolition, démolition programmée de notre état en tant que nation, démolition commanditée par l’union européenne et la finance.

Nous voulons, nous une France forte, souveraine, respectée.

C’est le projet de Marine LE PEN, le projet de Front National, notre projet.

Monseigneur et ses amis

Une soirée chimérique

La réunion-débat organisée hier soir par Mgr Di Falco durait près de 2h30 . La 
claque de Mgr était là , ainsi que la bourgeoisie minaudant comme à une 
réunion du Lyons-club . L'Évêque ouvrait la réunion en disant qu'il 
avait reçu des mensonges et des insultes ainsi que des références 
catholiques qui n'en sont pas . Le ton anti-FN était donné . Durant la 
soirée , les deux professionnels de la politique écarteront les dangers 
en citant le populisme , le nationalisme et vantant l'Union européenne .

Quelques questions furent posées ; des questions consensuelles car "entre-nous" 
on ne se fait pas de mal ; on est en marche vers un monde idéal ...
Ce "monde idéal" était re-dit : Union européenne , accueil de l'étranger , vivre ensemble.
 Un homme lu un texte annonçant le drame français futur parce que rejetant Dieu
et tuant l'enfant dans le ventre de sa mère . L'intervention fut huée , l'évêque
intervint pour qu'on enleva le micro à ce monsieur .
Ce soir à Gap 2017 comme à Constantinople 1453, on causait du sexe des anges
tandis que les barbares étaient au pied des murailles .

 J'oublierai vite cette soirée comme on oublie un film sans intérêt .

MPMPRESSION

Échec de l’U.E : une nouvelle démonstration

sans-titre6Billet d’humeur de Jean-Luc Cerezo, responsable Front National de la ville de Gap

Le 29 janvier 2017,  Manon MALHERE journaliste au figaro écrivait ceci :

« Le FMI fait pression sur l’Europe pour aider à nouveau la Grèce dans le cadre de sa dette, sous menace d’un GREXIT. Le FMI insiste sur le caractère insoutenable de cette dette qui pèse aujourd’hui près de 180% du PIB de la Grèce, c’est une dette explosive et le temps est désormais compté. »

Il ne vous aura pas échappé que ce pays a été aidé à plusieurs reprises, notamment par la France  sans résultats probants, appauvrissant par la-même le peuple grec soumis aux restrictions budgétaires drastiques imposées par Bruxelles.

Il ne vous aura pas échappé que notre pays n’est pas au mieux, loin s’en faut,  aider les autres, notre budget ne nous le permet pas, notre pays n’est pas prospère, la pauvreté s’affiche au quotidien (9 millions de Français vivent sous le seuil de pauvreté).

Que fait Bruxelles pour nos démunis, nos chômeurs, nos sans abris ?

La démonstration est faite, une fois de plus, que l’Europe s’enlise dans ses contradictions.

L’Europe est un puits sans fond, elle asservit les peuples, les rend plus miséreux au prétexte d’une harmonisation, qui vise à servir encore et toujours le grand capital, la finance, ne cherchez pas en vain ce que l’union Européenne vous a apporté, ni emploi, ni stabilité, ni prospérité, ni sécurité, ni même espoir…

L’UE est moribonde, nous ne voulons pas de cette institution en fin de vie, nous n’avons pas besoin d’une Europe qui dirige les états, d’une Europe qui s’immisce dans les décisions souveraines d’un pays, d’une Europe qui ordonne, que faites-vous messieurs de notre nation, de nos désirs, de nos aspirations, nous ne sommes pas les valets de Bruxelles, notre avenir nous appartient.

La France est notre pays, nous allons le défendre  et défendre son peuple, il y va de notre avenir…

Marine LE PEN est vaillante, vous pouvez compter sur sa détermination.

2017 : l’année de tous les espoirs

logo-marine-presidente

GRÂCE À VOUS

 POUR VOUS, POUR NOUS

        POUR VOUS QUI SOUFFREZ

    POUR LE PEUPLE OUBLIÉ

       SI SOUVENT ET DEPUIS  SI LONGTEMPS

           PAR DES ANNÉES D’INCURIE

PAR INTÉRÊT ÉLECTORALISTE, PAR CLIENTÉLISME

        NE REDONNEZ PAS LE BATON À CEUX QUI VOUS  ONT SI SOUVENT BATTU

           CONFIEZ VOTRE DESTIN À MARINE LE PEN

ANCIENS MINISTRES DE DROITE COMME DE GAUCHE :

EST-IL BESOIN D’UN TRIBUNAL POUR VOUS JUGER ?

VOS ACTES DEPUIS DES ANNÉES SONT ÉDIFIANTS

ILS DESSERVENT L’INTÉRÊT DE LA FRANCE ET DES FRANÇAIS

        VOS PAROLES N’Y CHANGERONT RIEN

     ASSUMEZ VOS ÉCHECS, VOS BILANS

         AUSSI MAUVAIS SOIENT- ILS.

MARINE LE PEN N’EST PAS LA CANDIDATE DU SYSTÈME

      ELLE DÉFEND DE TOUTES SES FORCES

     LA FRANCE

    ET

       LES FRANCAIS !

Jean-Luc Cerezo, responsable Front National de la ville de Gap

Les primaires

sans-titre6Billet d’humeur de Jean-Luc Cerezo, responsable Front National de la ville de Gap. 

Primaires de la  Droite et de la  Gauche, Mêmes Combats Mêmes Politiques Mêmes Échecs .

Les primaires de la droite ont donné lieu à une multitude d’accrochages, de désaccords profonds, puis pour finir de réconciliation sur l’hôtel  du partage du pouvoir.

Les républicains ont présenté 7 candidats, tous défendant un programme différent, il n’est qu’à regarder les débats télévisés de ces primaires pour se rendre compte que tous les coups étaient permis, tous les candidats étaient en désaccord, Fillon et Juppé notamment, sur les chiffres, prétendant supprimer 500 000 postes de fonctionnaires pour l’un et 250 000 pour l’autre.

Sur la sécurité sociale que l’un veut supprimer et l’autre réformer.

Sur l’âge de la retraite, même là ces deux ex-candidats aux primaires n’étaient pas d’accord.

Même désaccord sur la durée légale de travail, Fillon étant pour une durée hebdomadaire pouvant atteindre 48 heures, le maximum européen, oui Monsieur Fillon, vous êtes bien le champion de la régression sociale.

Pour autant ces adversaires d’un jour se sont réconciliés, ils se sont réconciliés tout simplement pour le partage d’un éventuel pouvoir, qui serait à n’en pas douter un pouvoir absolu, pour un poste ministériel, faisant fi de leurs divergences, de leurs désaccords.

Messieurs, vous nous avez trompé tant de fois, si vous les politiques n’avaient pas tiré les enseignements de vos échecs, les Français eux ont compris, ils ont compris que seuls vos intérêts comptaient.

Concernant les primaires de la gauche, les socialistes présenteront 7 candidats qui débattront, d’un projet différent et qui le moment venu se serreront la main, à la manière des républicains.

Que dire de Manuel Valls, notre ancien premier ministre qui, je le rappelle n’a pas réussi sa mission première et qui déclare à que veut bien l’entendre que maintenant il a changé, ce n’est plus le même, en fait c’est un socialiste sans projet social, n’oublions pas que ce gouvernement n’a eu de cesse de casser les entreprises, d’accepter les délocalisations, la concurrence déloyale, le travail détaché, il a gelé les salaires, les retraites, il a par obéissance à Bruxelles, par idéologie, permis l’installation de nombreux migrants sur le territoire français, sans tenir compte du lendemain, sans projet sérieux pour l’avenir, comme d’habitude, a-t-il au moins chiffré cet accueil qui n’a rien de provisoire, j’en doute, les français ont besoin de savoir…

Emmanuel Macron autre personnalité opportuniste et dissident du parti socialiste a lui aussi contribué à l’échec de ce gouvernement, ne l’oublions pas, lui aussi aurait changé…

Avez-vous remarqué, qu’à l’approche d’une élection qui se veut capitale pour notre pays, avez-vous remarqué que la plupart des candidats avaient par magie changé, élection oblige.

Notre force, c’est Marine LE PEN, un projet unique, un candidat unique, pas de négociation sous la table comme c’est le cas dans les autres partis et à chaque élection, par contre de la fierté, de la fierté de se battre pour la France, pour les Français.

FUYONS FILLON !

15181287_1245335558874362_1301735992696041396_n

Billet d’humeur de Jean-Luc CEREZO, responsable Front National de la ville de Gap.

François FILLON n’est pas et ne sera pas l’homme du renouveau.

Inutile, je pense de vous rappeler le poste à responsabilités qu’il a occupé pendant 5 ans sous la présidence de Nicolas SARKOZY et le désastreux bilan qui s’en est suivi : augmentation du chômage, de la délinquance, perte du pouvoir d’achat des Français . Le journal « La Montagne » indiquait au mois de septembre 2016 dans un article : depuis l’année 2001, les Français en moyenne ont perdu 350 € par mois de pouvoir d’achat, ce qui pour des personnes modestes est considérable et pour la classe moyenne significatif.

Inutile de mettre un masque, nous vous avons reconnu, vous ne faites plus illusion, les Français ont compris.

Votre programme est une atteinte à la dignité humaine et à ses valeurs, un recul social sans précédent…

Vous osez parler de social, alors que votre projet prévoit entre autres la suppression de 500 000 postes de fonctionnaires.

Vos coupes budgétaires iront à l’encontre de l’intérêt national.

Où allez-vous piocher, dans quel ministère… dans la police, dans la gendarmerie, dans la pénitentiaire, dans les hôpitaux, dans les tribunaux, la liste n’est pas exhaustive, alors que les conditions de travail de tous ces personnels, je dis bien tous ces personnels sont déplorables.

Allez dire à ces policiers, à ces personnels hospitaliers et à bien d’autres qu’ils ne travaillent pas assez, alors que la plupart d’entre eux, nous le savons bien travaillent trop et en sous-effectif, vous verrez leurs réponses, car votre projet prévoit aussi de faire travailler plus et avec moins d’effectifs ces fonctionnaires, vous avez bien dit 39h00 payées 37h00, c’est un déni de démocratie…

Vous souhaitez une négociation dans les entreprises entre le patronat et les représentants des personnels sur la durée du travail hebdomadaire, avec une possibilité de travailler 48h00 par semaine, le maximum européen.

Ce projet mettrait à mal le retour à l’emploi, en effet les heures effectuées en plus par ces employés, priveraient d’autant le recrutement de nouveaux personnels, schématiquement l’emploi doit être partagé surtout en période de crise, c’est un très mauvais calcul du candidat républicain, qui prétend à qui veut bien l’entendre s’attaquer au chômage.

Et dans ces conditions, encore plus difficiles, de travail, vous envisager une retraite à 65 ans…pauvres Français, ce qui veut dire aussi que nos étudiants, nos diplômés attendront encore un peu plus un emploi qui tardera à se libérer.

Concernant notre sécurité sociale, vous êtes prêt à retirer aux Français ce qui est reconnu comme étant une des meilleures protections sociales d’Europe, voire du monde, vous proposez en lieu et place un système disons-le clairement privé, d’assurances, de mutuelles, un système à l’américaine qui est à l’opposé de la justice sociale et qui divisera les Français, ceux qui pourront payer et ceux qui ne pourront ni payer, ni se soigner.

Les Français sont déjà victimes d’un grand nombre de déremboursement de certains médicaments, ce serait une grave erreur de vouloir toucher à cette institution et un drame pour nombre de nos compatriotes dans le besoin.

Ce candidat à l’élection présidentielle oublie qui souffre, il défend le capital, son programme ultra libéral conduira notre pays à sa perte et à une plus grande injustice sociale.

Nous devons nous protéger, nous devons être solidaires de notre peuple.

C’est ce que propose Marine LE PEN, protéger nos emplois en instaurant un protectionnisme intelligent et un patriotisme économique, en protégeant notre société contre la délinquance et la violence omniprésente, en traitant le problème des migrants avec dignité mais aussi avec lucidité, la France à nouveau doit être écoutée et respectée sur la scène internationale à l’égal des grands pays.

Le renouveau, c’est Marine LE PEN qui se bat depuis des années pour une France plus juste, plus proche de ses concitoyens.

Le réveil des peuples

P1060570recadréeBillet d’humeur de Jean-Luc Cerezo, responsable FN de la ville de Gap.

Ces dernières 24 heures ont été riches d’enseignements et à bien des égards.

Alors que les médias du monde entier, que les sociétés de sondages aussi nombreuses qu’incompétentes donnaient la victoire d’Hillary CLINTON, c’est bien Donald TRUMP qui s’est imposé à l’élection présidentielle américaine.

Le peuple a choisi, c’est ce qu’on appelle la démocratie par les urnes.

La démocratie, c’est le droit pour les peuples, pour les hommes, pour les femmes de penser, de s’exprimer, de choisir, sans contrainte toujours dans le respect des lois.

Nos hommes et femmes politiques de droite et de gauche seraient bien inspirés de respecter ce choix éminemment légitime.

Il n’est pas loin le temps où de très nombreuses personnalités politiques européennes encensaient la démocratie américaine, et bien oui cette démocratie citée en exemple pendant des années a parlé, elle a parlé d’une façon très claire, sans ambigüité.

Ce qu’il faut retenir : Donald TRUMP souhaite taxer les importations venues de certains pays, notamment d’Extrême-Orient, ce qui va doper son marché intérieur, ce président souhaite que les entreprises américaines soient ainsi plus concurrentielles, il souhaite taxer les entreprises délocalisées, ce qui va non seulement rapidement rapporter des devise à l’état américain, mais aussi favoriser une fois de plus le marché intérieur des Etats-Unis, en rendant beaucoup plus compétitives les industries de son pays, cela s’appelle du protectionnisme, et il a grandement raison.

Donald TRUMP souhaite également donner plus de pouvoir d’achat en baissant les impôts de ses concitoyens.

François LANGLET, économiste de renom pense également qu’une relance économique passe obligatoirement par un pouvoir d’achat des Français à la hausse, permettant ainsi aux usagers de consommer plus, donc aux entreprises de produire plus, à terme de recruter plus de personnel, n’oublions pas le gain supplémentaire de TVA pour l’Etat français.

Le nouveau Président américain l’a dit, il veut protéger son peuple, pour ce faire il va revoir les conditions d’admissions des étrangers dans son pays et en limiter son accès.

Certains parlent d’un vote populiste, je parlerais moi d’un vote populaire, le peuple a parlé.

Une nouvelle fois après le BREXIT, un vent de liberté a soufflé.

Nous l’avons bien compris, Donald TRUMP souhaite s’occuper de son peuple, ce n’est pas un mondialiste convaincu, il choisit une autre voie, la voix de la raison, la voix d’une Amérique moins dépendante des marchés mondiaux, une Amérique auto suffisante, capable de produire, d’investir.

Le peuple américain a eu peur de l’image de l’Europe, cette Europe envahie par des vagues successives de migrants, et bien oui ces Américains-là ont eu peur pour eux, ce commentaire émane d’un journaliste américain interviewé ce jour par les télévisions françaises.

Marine LE PEN seule propose une augmentation des bas salaires pour doper notre économie.

Marine LE PEN seule propose un protectionnisme intelligent.

Marine LE PEN seule propose un véritable contrôle des frontières

Les migrants de Gap, de Calais et d’ailleurs

P1060570recadréeBillet d’humeur de Jean-Luc Cerezo, responsable FN de la ville de Gap. 

Nous avons appris récemment par le Maire de Gap la venue très prochaine de 30 migrants.

Si on ne peut rester insensible à cet exode, il est nécessaire d’analyser et de comprendre certains enjeux majeurs.

De fait comme l’avait dit François HOLLANDE, au début du conflit syrien, nous allons accueillir les réfugiés victimes de cette guerre.

Hors, il est depuis constaté et avéré, qu’une grande partie des migrants ne sont plus syriens, mais viennent d’autres pays d’Afrique, du Moyen Orient…

Pour autant ces nouveaux réfugiés sont- ils victimes dans leurs propres pays d’insécurité, leurs pays est-il vraiment comme la Syrie en guerre, on peut tout à fait légitimement se poser la bonne question, François HOLLANDE a promis de faire des enquêtes, pour voir qui reste, qui part, je lui souhaite beaucoup de courage tant la tâche tient du miracle.

L’Europe a donné le feu vert à des millions de personnes vivant dans la pauvreté ou dans des conditions de vie parfois difficiles.

C’est clairement une invitation que l’UE a donné à ces personnes venues d’ailleurs, à la recherche pour la plupart d’une vie meilleure, elles connaissent la générosité de nos décideurs et aussi leur incapacité à endiguer ces arrivées massives d’expatriés dont ils font partie.

Récemment, une journaliste Haute-Alpine déclarait sur une antenne : les migrants, c’est prouvé, c’est une chance pour la France, ils vont participer à l’augmentation du PIB (produit intérieur brut).

En effet, ces nouveaux venus vont consommer, vont dépenser, mais au fait que vont-ils dépenser ? C’est très simple, l’argent des collectivités territoriales, l’allocation d’attente que leur octroie l’Etat Français, c’est-à-dire nous, nos impôts, il en est de même pour les frais d’hébergement, car contrairement aux Français pauvres, qui eux paient leurs loyers, même avec environ 400 € par mois (RSA), et bien oui ces migrants ne paieront pas de loyer, cherchez l’erreur…je ne parle pas d’autres aides indirectes, aide médicale gratuite, carte bancaire mise à disposition, transports le plus souvent gratuits…

Et bien oui, ces personnes vont par leurs dépenses enrichir notre économie, ce qui est certain, c’est qu’ il n’y a plus d’emploi en France, comment expliquer sinon le départ forcé de nos étudiants, nos diplômés vers d’autres contrées, d’autres pays, l’Angleterre, les États-Unis, le Canada pour enfin décrocher un emploi, un job que l’Etat Français est incapable de leur fournir, mais au fait ces étudiants  que nos politiques ne veulent plus, ne peuvent-ils pas à leur tour enrichir notre pays  en consommant donc en augmentant notre PIB.

La logique n’est pas respectée, il serait normal que nos Français restent en France, qu’en pensez-vous ?

Sans ligne directrice, notre pays s’effondrera…

Marine LE PEN incarne l’espoir, l’espoir d’une France indépendante capable de gérer seule son avenir sans être assujettie aux décisions d’une Europe qui s’écroule sous ses contradictions et sa passivité. Nous n’avons pas besoin des cadeaux empoisonnés de Bruxelles, qui nous conduisent à une faillite certaine et dans tous les domaines…