Découvrez l’affiche officielle de Laurence Leguem et Nicolas Faure, son suppléant

18519540_1314988341948246_7941400655690275959_n

Candidats sur la deuxième circonscription des Hautes-Alpes, ils ont à cœur de défendre les gens d’ici ! À l’Assemblée, vos députés patriotes représenteront une réelle opposition. Vous pouvez compter sur eux, mais ils ont aussi besoin de vous pour y parvenir, alors n’hésitez pas à prendre part à leur campagne. Retrouvez Laurence Leguem sur Facebook : https://www.facebook.com/laurenceleguem/

Dimanche, les électeurs n’ont pas choisi la France

BV__9726illet d’humeur de Cyril Gamba, responsable du canton de Laragne et secrétaire départemental du FNJ.         
                                                                                                                   
Dimanche, les électeurs n’ont pas choisi la France.

Pourtant le score réalisé par les patriotes est historique, cette lame de fond portera notre mouvement toujours plus haut ! 


Je veux vous dire de ne pas céder face aux menaces, de garder la tête haute malgré les insultes et les diffamations. Nous avons toujours fait la bonne analyse des maux qui nous touchent, c’est pourquoi les solutions que nous avançons sont les bonnes. Ne comptez pas sur les mondialistes, immigrationnistes, « laïcards », européistes, pour redresser notre pays, nous n’avons plus rien à attendre de leur part.

La bataille des idées : nous l’avons gagnée.

Il faut continuer à mener le combat pour un jour gagner dans les urnes. Surtout  ne baissez JAMAIS les bras, le chemin est long, difficile, mais la victoire n’en sera que plus belle même si celle-ci était méritée dès 2017…
Nous allons donc devoir subir un quinquennat Hollande bis… Mais pour limiter les dégâts qu’entrainera la politique mortifère de M. Macron (Valls ? Désir ? Bayrou ? Castaner ?…etc) et organiser une vraie opposition à l’Assemblée Nationale je vous invite à rester mobilisés pour les échéances législatives des 11 et 18 juin prochain ! TOUS vous parleront de programme, mais nous, nous connaissons déjà le leur car ils ont soutenu M. Macron. Les partis du système, s’ils accèdent trop nombreux à l’Assemblée seront là purement et simplement pour appliquer son programme.

Vous aurez à nouveau l’occasion de dire NON à cette politique lors des échéances prochaines. C’est en votant pour les candidats patriotes que vous aurez une opposition forte au projet de bébé Hollande.
Et pour une opposition forte, engagez vous à nos côtés afin de participer à ce grand rassemblement des forces patriotes. Vous savez que vous pouvez compter sur nous, nous comptons aussi sur vous !

Vive Marine, vive la France !

Présidence de la région PACA

sans-titre7Communique de presse d’Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte-d’Azur, membre du comité central du Front National
L’annonce de Christian Estrosi est tombée hier : il quitte la présidence de la région PACA. Après 16 mois d’insultes et de calomnies, celui qui a surtout fait de la lutte contre le Front National son objectif politique décide certainement de se laisser les mains libres pour travailler à la dynamique d’Emmanuel Macron, qu’il a d’ailleurs ardemment soutenu.
Espérons que le service de nos concitoyens de Provence, des Alpes et de la Côte d’Azur, sera la boussole du futur président de la collectivité, loin des intérêts personnels ou de la carrière politicienne d’un homme. Nous pouvons avoir des désaccords avec la majorité, mais agir pour les gens d’ici reste notre engagement loyal. Après des années d’une gestion calamiteuse de la gauche, l’avenir jugera !

7 mai 2017 : l’heure du choix c’est maintenant !

18010628_189303478256482_9005691036150200363_nJuin 2020, 5h du mat. Tu te lèves, déjà épuisé et stressé. Tu n’as que 40 minutes avant de courir attraper ton train. Depuis que ton patron t’a envoyé bosser a 150 km de chez toi, c’est l’enfer, tu ne touches plus terre. Mais avec le renforcement de la loi El Khomri et du pouvoir du gros patronat, les droits du travail ont disparu : on t’a dit que c’était ça ou la porte. A 44 ans, on n’appelle pas ça avoir le choix…

Avec la voiture, c’était plus pratique, mais on te l’a volée un soir que tu étais sorti en ville. On l’a retrouvée carbonisée le lendemain, dans une cité. Les banquiers tout puissants te refusent un prêt pour en acheter une autre car tu ne gagnes pas assez d’argent…

Hier, ta gosse de 14 ans s’est faite tabasser par 10 enragés a la sortie du collège parce qu’elle portait une minijupe. Une insulte aux yeux de certains fanatiques, paraît-il… Normalement , tu avais rendez-vous avec le proviseur du collège ce soir, mais avec les heures sup. (non rémunérées bien sûr) que tu dois faire chaque jour pour venir à bout de tout le boulot qu’on t’impose, tu sais que tu ne pourras pas…

Ton fils de 24 ans dort encore. Après avoir fait 5 ans d’études, il est épuisé de se tuer au travail pour un salaire de misère et des CDD à la chaîne qui ne lui permettront jamais de démarrer dans la vie. Il n’a pas d’autre choix que de rester chez vous ou de partir travailler à l’étranger. S’il fait ça, tu ne le verras plus, mais tu n’as pas le cœur de le contredire quand il te dit qu’il n’a aucun avenir dans ce pays.

Il y a 3 ans, tu étais content parce qu’au prix de beaucoup de sacrifices, tu avais enfin fini de rembourser ton prêt immobilier. Tu pensais pouvoir souffler un peu, mais voilà, avec la nouvelle taxe exorbitante sur les logements déjà payés, tu peux définitivement renoncer à te payer de belles vacances.

Tu n’en peux plus de cette vie d’esclave, tu as hâte que cela finisse. Mais vu que le gouvernement a encore reculé l’âge de la retraite, et avec la vie stressante que tu mènes, tu auras crevé avant d’y arriver…

Chaque mois, tu te demandes avec désespoir comment tu vas pouvoir joindre les 2 bouts. Entre les taxes, les impôts et l’augmentation des prix, tu sais que tu ne tiendras pas indéfiniment. Il faudra probablement te résoudre à vendre la maison que tu voulais léguer à tes enfants, faute de pouvoir en payer tous les frais. Tu te relogeras dans un trou à rats pour un loyer exorbitant. Car bien sûr, toi, tu ne bénéficieras d’aucune aide sociale puisque tu bosses…

Tu repenses souvent à 2017, l’élection de Macron. Toi-même tu as voté pour lui, tu étais content qu’il soit élu. Il n’avait pas l’air dangereux, plutôt brillant même, et puis surtout, tu avais tellement peur que le FN ne passe… Et tu ne voulais pas voter blanc, tu disais que ça ne servait à rien, que le plus important était de contrer l’extrême droite…

Et à présent, c’est trop tard. Qu’est-ce qui servirait encore à quelque chose aujourd’hui pour les gens comme toi ? Pourtant, tout était plus ou moins annoncé dans son programme… Mais qu’ils étaient crédules les gens comme toi, le « petit milieu français », « les pauvres », comme dit ouvertement le président Macron, du haut de la vie luxueuse qu’il mène avec ses amis du CAC 40. Peut-être grâce à ton vote…

À vous de voir ce que vous voulez….

Macron et son programme « social »

 

17953008_1722454257770891_8922632864335028761_nBillet d’humeur de Jean-Luc Cerezo, responsable Front National de la ville de Gap.

Le programme social de MACRON est en vérité un plan social de grande ampleur.

Il souhaite plus d’Europe, sans en changer les règles, alors que la plupart des candidats aux élections présidentielles ont dénoncé cette institution, il veut malgré tout davantage de mondialisation.

Monsieur MACRON souhaite maintenir la directive détachement des travailleurs et continuer la « distribution » de visas pour les étrangers.

De fait, l’ouverture du monde comme il le souhaite (c’est-à-dire sans contrepartie fiscale) signe la fin de notre pays, de notre économie, c’est évident, la concurrence déloyale sera notre perte.

Il souhaite ainsi légitimer l’entrée d’une immigration économique.

Pour autant, il laisse aux français cette loi travail qui normalise le CDD et appauvrit notre peuple en le privant de la sécurité de l’emploi.

Monsieur MACRON veut nous soumettre.

Vous les ouvriers, vous les artisans, vous les commerçants, vous les fonctionnaires, vous les médecins, vous les patrons de PMI PME, ne laisser pas la démagogie s’emparer du pouvoir.

Vous qui êtes sans emploi, vous les retraités, ne laissez pas notre pays avec encore plus de misère, car le choix est simple, si nous accueillons plus que notre budget ne nous le permet, vous en serez les premières victimes, l’augmentation de la CSG est un premier un signe, il y en aura d’autres soyez en sûr.

Notre agriculture qui fait face depuis des années à la concurrence déloyale plébiscitée par Bruxelles et nos dirigeants, notre agriculture mourra, comme notre industrie.

Nous assistons depuis des années à la vente de notre patrimoine, nos vignobles, nos châteaux, nos entreprises ou du moins ce qu’il en reste.

Ce sera le reniement de notre histoire, de notre culture si d’affaire Monsieur MACRON s’empare du pouvoir. Il n’est pas, et vous le savez bien, attaché à notre patrimoine, à notre culture, il est pour une culture mondiale, c’est le contraire d’un patriote.

Macron est le parachute doré du grand capital, et de la finance.

Ses amis se sont réunis autour de lui, ils auraient pu tout comme lui être banquier, seul l’argent et le pouvoir de l’argent les intéresse.

MACRON, c’est la casse de notre économie, c’est le privilège de certains face à la précarité de beaucoup d’autres, les riches n’ont jamais été aussi riches, nos pauvres de plus en plus pauvres et de plus en plus nombreux, l’écart se creuse, les 30 glorieuses sont loin derrière nous, nous assistons depuis des années à une régression sociale sans précédent.

Notre pays a besoin d’un sursaut national, Marine LE PEN attend vos suffrages et votre collaboration.

Le vrai visage de l’extrémisme

5887d10cc3618884798b472f

Billet d’humeur d’un patriote haut-alpin.

Quelle tristesse d’entendre encore les médias parler des Républicains et du Parti Socialiste comme étant respectivement de droite et de gauche alors qu’ils se rejoignent en un centrisme flagrant.

Quelle tristesse de les entendre parler du Front National comme étant un parti fasciste. Bientôt le Front de Gauche sera peut-être aussi comparé aux affreux bolcheviques.

Sans droite et sans gauche, comment peuvent-ils encore parler d’extrême droite et d’extrême gauche ?

Il ne reste qu’un seul extrémisme en France. Un extrémisme qui s’oppose à ceux que l’histoire a connu, un extrémisme qui tire moins du rhinocéros que de la vipère vicieuse et sournoise qui se glisse dans les hautes herbes pour vous mordre par derrière. Cet extrémisme est l’extrémisme libéral, porté aujourd’hui par Emmanuel Macron, uni par un slogan « En Marche ».

Voyez-le cracher son mépris à la classe ouvrière, poumon de la France.

Voyez-le remuer en tous sens, finalement bébé Hollande a bien pris de maman Nicolas aussi.

Voyez-le hurler comme un forcené des messages sans fond lors de ses meetings.

Voyez ses soutiens ! Hue dinosaure de la politique, Delanoë dont l’héritage reste Paris-plage, Cohn-Bendit dont le principal chapitre de la biographie parlera sans doute de pédophilie…

Ils se sont battus au 1er tour contre républicains et socialistes, il ne s’agissait apparemment que de préliminaires avant une tendre orgie en coulisse entre personnes d’ambitions. Des ambitions comme celles de gouverner ensemble un immense pays nommé Europe, aux dépends des intérêts d’une France meurtrie par ces banquiers orateurs.

Comptez les camions espagnols, polonais, roumains, circulant sur nos routes.

Regardez de mauvais parents attaquer la France en justice parce qu’ils n’ont pas su empêcher leurs enfants d’aller faire le Jihad.

Vomissez quand vous entendez ces oligarques dire qu’ils vous écoutent sans rien faire. Depuis trente ans la France est dirigée par un centre qui n’a d’égal à son arrogance que son  égoïsme.

Vous avez connu le centre, ne votez pas pour son extrême !

CD

En route vers la victoire !

sans-titre

La fédération du Front National des Hautes-Alpes organisait un déplacement en bus afin de répondre présent lors du grand meeting de Marine Le Pen à Nice pour l’entre-deux-tours !