Préfecture : nouvelles péripéties pour les Haut-Alpins

fb_20150705_23_56_32_saved_pictureIl y a quelques jours, nous publiions sur ce site la lettre d’un habitant de Remollon qui expliquait ses déboires avec la préfecture pour une mise à jour de sa carte grise. Dans son édition du 6 février, le Dauphiné relate les aventures d’une autre personne qui a connu quasiment les mêmes mésaventures. Dans sa réponse, M. Hocdé, secrétaire général de la préfecture explique doctement que ce n’est pas la faute de ses services et sous-entend que c’est plutôt celle des administrés, qui « n’ont pas eu l’information ».

L’information transitant essentiellement par Internet et accessoirement dans la presse, on peut se demander si ce responsable ne se moque du monde : ce sont justement des habitants qui n’ont pas Internet qu se déplacent pour se procurer ces documents !

A propos, quand tout se fera par Internet, à quoi serviront les fonctionnaires travaillant dans les préfectures ?

Publicités