Départ du Préfet Court pour l’Ardèche : un serviteur de l’État

fn-flammeCommuniqué de presse d’Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur et de Patrick Deroin, secrétaire départemental de Front National des Haute-Alpes

Avec l’annonce du départ du préfet des Hautes-Alpes, Philippe Court, pour le département de l’Ardèche, nous tenons à saluer un homme qui a servi l’Etat dans notre département avec une obligeance notable, une attention humaine particulière, de la rectitude et du dévouement.

Nous n’avons pas toujours été d’accord avec les orientations et directives qu’il avait la charge d’appliquer, comme sur la question des « migrants », mais à chaque acte ou action il était évident qu’un sens du bien commun animait le préfet Court.

Nous lui souhaitons bonne route pour cette nouvelle aventure et attendons la nomination de son successeur.

Publicités