Comment faire des économies sur le dos du peuple ?

sans-titre2Communiqué de presse de Patrick Deroin, secrétaire départemental du Front National des Hautes-Alpes

Le gouvernement d’Edouard Philippe vient de décider une baisse cumulée de soixante cinq euros par loyer des aides versées directement ou non aux bénéficiaires de logements HLM.


Si la baisse de cinq euros de l’Aide Personnalisée au Logement a pu paraître anecdotique, la diminution de fait de soixante euros supportée par les seuls offices HLM est un coup très sévère porté à des organismes dont les budgets sont souvent très tendus. Les priver d’une ressource importante, c’est priver leurs locataires de services qui ne sont pas superflus : travaux d’isolation phonique et thermique, de peinture, entretien des ascenseurs, réhabilitation, … Qui peut dire que les offices pourront continuer à investir dans tout ce qui touche à la sécurité ?

 –
Le Front National constate, qu’une fois de plus,  ce sont les « petites gens », cette population qui a le plus besoin de la solidarité nationale, qui est laissée de côté, au profit d’un soi-disant retour à l’équilibre, ce fameux déficit dont les Français ne sont pas responsables. Et s’il faut faire des économies, pourquoi ne pas puiser dans le budget de la politique de la ville, 410 millions d’euros dont personne n’a jamais vu les retombées ?

Publicités