Notre combat

Billet d’humeur de Jean-Luc Cerezo, responsable Front National de la ville de Gap.

mlp_twittercover_francepuissante

Les partis politiques de droite, de gauche et du centre ne ménagent pas leurs efforts pour combattre le Front National, il ne se passe pas un jour sans qu’un adversaire politique n’enfonce un peu plus le clou, le clou de la rédemption ?

Nous nous n’avons pas  un bilan à défendre, nous n’avons pas eu la possibilité de mette en œuvre notre programme politique, sauf dans les communes que nous dirigeons et là nous avons été plébiscités, bonne gestion, baisse de la fiscalité, baisse de la délinquance…

Nos adversaires n’ont-ils rien d’autre à proposer aux électeurs Français que la critique de notre parti ? On en doute…

Le Front National combat uniquement la souffrance de beaucoup de Français.

Le Front National combat ce qui fait souffrir les Français depuis des années, la pauvreté, la précarité, le chômage, l’instabilité, le désordre, la violence, la régression sociale, la baisse du pouvoir d’achat (environ 350€ par mois et par personne depuis 2001)

Le vrai combat, c’est de lutter contre les inégalités sociales, les riches n’ont jamais été aussi riches et les pauvres aussi pauvres et de plus en plus nombreux, c’est un fait établi et une profonde injustice.

Le vrai combat, c’est aussi de proposer une solution globale de sortie de crise, car nous sommes bien en crise, crise institutionnelle, car le peuple est désabusé par les pouvoirs politiques, crise de l’emploi, crise du logement qui laisse sur la route nombre de Français, crise agricole qui chaque année fait de nombreuses victimes, ces agriculteurs qui n’en peuvent plus, la liste est longue.

Les gouvernements de droite et de gauche sont passés par là, ils se rejettent mutuellement la responsabilité de ces échecs (responsable mais pas coupable)

L’héritage est lourd, car bien des pans de notre société sont à l’agonie, la justice, la police, l’armée, les services hospitaliers, les pompiers sont aux abois, ils appellent à l’aide depuis des années et rien ne se passe, les effectifs de ces corporations ont fondu comme neige au soleil pour un travail toujours aussi difficile, sans reconnaissance aucune.

Il faut un changement radical de politique, la même depuis 20 ans et pour quels résultats?

C’est le défi et le combat de Marine LE PEN, relever la France, notre pays sortira grandi de ces années d’incurie.

FRANÇAIS, FRANCAISES LA FATALITE N’EXISTE PAS, LE VRAI CHANGEMENT EST POSSIBLE GRACE A VOUS ET POUR VOUS.

Fuyons Macron

Billet d’humeur de Jean-Luc Cerezo, responsable Front National de la ville de Gap

Qu’est-ce que la macronite ?

C’est une maladie sournoise, dont il convient de se méfier.

C5w6FU7WgAAvxux

Prenez un énarque, de préférence issu de la finance, une première expérience en politique inachevée, mais où le candidat malgré son abandon de poste, a encore des attaches. Saupoudrez de personnes influentes dans le monde de la finance, rajoutez quelques entreprises de communication. Vous obtenez un pur produit du marketing made in France finance.

Ce produit mis en orbite tourne sur lui-même, n’écoutant que ses mentors, de la grande finance, de ses amis banquiers, de l’union européenne, ne cherchez pas : ce sont les mêmes…

Ce mondialiste convaincu n’a pas le culte de la réussite puisque qu’il a échoué dans son ancien ministère, n’en déplaise à certains. Que dire de ses objectifs vis-à-vis de l’immigration clandestine, de ces pseudos réfugiés, car tous ne sont pas des réfugiés, de cette invasion programmée avec l’assentiment de l’Europe, Monsieur MACRON n’a rien à dire, il n’a rien prévu, ce n’est pas sa préoccupation, ignore-t-il cette problématique qui prend de l’ampleur et accroît chaque jour la pauvreté en France, demandez à nos concitoyens mal logés , sans emploi, sans soins médicaux ou presque, les abandonnés du système, de la société, de ses nouveaux pauvres chaque jour plus nombreux ( 9 millions de Français vivent actuellement sous le seuil de pauvreté )

Ce candidat a salué la gestion de la crise migratoire effectuée par la chancelière allemande Angela MERKEL, il souhaite également que de plus nombreux visas soient accordés aux ressortissants algériens, il souhaite que notre pays soit plus accueillant.

Monsieur MACRON, le seuil est atteint, nul n’est besoin d’étrangers pour que la France se redresse, nul n’est besoin d’étrangers pour faire baisser le chômage, c’est une utopie, nul n’est besoin d’étrangers pour vivre mieux, nul n’est besoin d’étrangers pour vivre en sécurité dans notre pays.

La richesse, c’est notre terre de France, ce sont nos racines, nos valeurs, notre culture ne vous en déplaise, la culture française existe bien, c’est notre histoire dont nous devons être fiers, car porteuse de liberté, cette richesse, ce sont ces hommes, ce sont ces femmes, ces soldats qui nous ont permis d’exister en tant que nation.

Notre nation est une et indivisible, ne portez pas le discrédit sur nos aînés, nos aïeux, si vous êtes libre aujourd’hui, c’est grâce à eux.

Que dire de votre volonté d’exonérer 80% de Français de la taxe d’habitation, ou allez-vous puiser ce manque à gagner considérable attendu par les collectivités territoriales, vous envisagez l’augmentation de la CSG, n’est-ce pas là un nouvel impôt qui va grever le budget des ménages, des retraités, ce qui est donné d’une main sera repris de l’autre, c’est un effet d’annonce, une illusion, votre spécialité…

C5w6Z-6WgAAHw3t

Le doute n’est plus permis, vous êtes le candidat du système en place depuis des années, les Français auront compris.

La pêche aux voix a commencé, vous êtes accroché à votre hameçon comme un appât pour le poisson, non Monsieur MACRON, nous ne sommes pas des poissons…

Macron est le spécialiste de la démolition, démolition programmée de notre état en tant que nation, démolition commanditée par l’union européenne et la finance.

Nous voulons, nous une France forte, souveraine, respectée.

C’est le projet de Marine LE PEN, le projet de Front National, notre projet.