Épidémie de grippe : l’urgence de remettre de l’ordre

urgence-infirmierCommuniqué de presse de Patrick Deroin, secrétaire départemental du Front National des Hautes-Alpes, et d’Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte-d’Azur
 
Alors que l’épidémie débutait il y a quelques jours, le ministre de la santé Marisol Touraine appelait tous les porteurs de symptômes grippaux à se rendre dans un service d’urgence, sans en prévoir les saturations évidentes.
 –
Dans les Hautes-Alpes, la forte fréquentation des urgences a donné lieu à une très bonne capacité d’adaptation du personnel de santé de nos hôpitaux, palliant l’incurie des politiques qui ne tirent jamais les leçons de leurs erreurs. La situation semble se calmer mais les risques de rechute sont encore forts. 
 –
Cette situation met en outre en avant la nécessaire réforme en profondeur de notre système de santé que Marine Le Pen et le Front National veulent engager, loin des funestes projets de sape sanitaire d’un François Fillon ou des « automédications numériques » d’un Emmanuel Macron. 
Publicités