FUYONS FILLON !

15181287_1245335558874362_1301735992696041396_n

Billet d’humeur de Jean-Luc CEREZO, responsable Front National de la ville de Gap.

François FILLON n’est pas et ne sera pas l’homme du renouveau.

Inutile, je pense de vous rappeler le poste à responsabilités qu’il a occupé pendant 5 ans sous la présidence de Nicolas SARKOZY et le désastreux bilan qui s’en est suivi : augmentation du chômage, de la délinquance, perte du pouvoir d’achat des Français . Le journal « La Montagne » indiquait au mois de septembre 2016 dans un article : depuis l’année 2001, les Français en moyenne ont perdu 350 € par mois de pouvoir d’achat, ce qui pour des personnes modestes est considérable et pour la classe moyenne significatif.

Inutile de mettre un masque, nous vous avons reconnu, vous ne faites plus illusion, les Français ont compris.

Votre programme est une atteinte à la dignité humaine et à ses valeurs, un recul social sans précédent…

Vous osez parler de social, alors que votre projet prévoit entre autres la suppression de 500 000 postes de fonctionnaires.

Vos coupes budgétaires iront à l’encontre de l’intérêt national.

Où allez-vous piocher, dans quel ministère… dans la police, dans la gendarmerie, dans la pénitentiaire, dans les hôpitaux, dans les tribunaux, la liste n’est pas exhaustive, alors que les conditions de travail de tous ces personnels, je dis bien tous ces personnels sont déplorables.

Allez dire à ces policiers, à ces personnels hospitaliers et à bien d’autres qu’ils ne travaillent pas assez, alors que la plupart d’entre eux, nous le savons bien travaillent trop et en sous-effectif, vous verrez leurs réponses, car votre projet prévoit aussi de faire travailler plus et avec moins d’effectifs ces fonctionnaires, vous avez bien dit 39h00 payées 37h00, c’est un déni de démocratie…

Vous souhaitez une négociation dans les entreprises entre le patronat et les représentants des personnels sur la durée du travail hebdomadaire, avec une possibilité de travailler 48h00 par semaine, le maximum européen.

Ce projet mettrait à mal le retour à l’emploi, en effet les heures effectuées en plus par ces employés, priveraient d’autant le recrutement de nouveaux personnels, schématiquement l’emploi doit être partagé surtout en période de crise, c’est un très mauvais calcul du candidat républicain, qui prétend à qui veut bien l’entendre s’attaquer au chômage.

Et dans ces conditions, encore plus difficiles, de travail, vous envisager une retraite à 65 ans…pauvres Français, ce qui veut dire aussi que nos étudiants, nos diplômés attendront encore un peu plus un emploi qui tardera à se libérer.

Concernant notre sécurité sociale, vous êtes prêt à retirer aux Français ce qui est reconnu comme étant une des meilleures protections sociales d’Europe, voire du monde, vous proposez en lieu et place un système disons-le clairement privé, d’assurances, de mutuelles, un système à l’américaine qui est à l’opposé de la justice sociale et qui divisera les Français, ceux qui pourront payer et ceux qui ne pourront ni payer, ni se soigner.

Les Français sont déjà victimes d’un grand nombre de déremboursement de certains médicaments, ce serait une grave erreur de vouloir toucher à cette institution et un drame pour nombre de nos compatriotes dans le besoin.

Ce candidat à l’élection présidentielle oublie qui souffre, il défend le capital, son programme ultra libéral conduira notre pays à sa perte et à une plus grande injustice sociale.

Nous devons nous protéger, nous devons être solidaires de notre peuple.

C’est ce que propose Marine LE PEN, protéger nos emplois en instaurant un protectionnisme intelligent et un patriotisme économique, en protégeant notre société contre la délinquance et la violence omniprésente, en traitant le problème des migrants avec dignité mais aussi avec lucidité, la France à nouveau doit être écoutée et respectée sur la scène internationale à l’égal des grands pays.

Le renouveau, c’est Marine LE PEN qui se bat depuis des années pour une France plus juste, plus proche de ses concitoyens.

Publicités