Le réveil des peuples

P1060570recadréeBillet d’humeur de Jean-Luc Cerezo, responsable FN de la ville de Gap.

Ces dernières 24 heures ont été riches d’enseignements et à bien des égards.

Alors que les médias du monde entier, que les sociétés de sondages aussi nombreuses qu’incompétentes donnaient la victoire d’Hillary CLINTON, c’est bien Donald TRUMP qui s’est imposé à l’élection présidentielle américaine.

Le peuple a choisi, c’est ce qu’on appelle la démocratie par les urnes.

La démocratie, c’est le droit pour les peuples, pour les hommes, pour les femmes de penser, de s’exprimer, de choisir, sans contrainte toujours dans le respect des lois.

Nos hommes et femmes politiques de droite et de gauche seraient bien inspirés de respecter ce choix éminemment légitime.

Il n’est pas loin le temps où de très nombreuses personnalités politiques européennes encensaient la démocratie américaine, et bien oui cette démocratie citée en exemple pendant des années a parlé, elle a parlé d’une façon très claire, sans ambigüité.

Ce qu’il faut retenir : Donald TRUMP souhaite taxer les importations venues de certains pays, notamment d’Extrême-Orient, ce qui va doper son marché intérieur, ce président souhaite que les entreprises américaines soient ainsi plus concurrentielles, il souhaite taxer les entreprises délocalisées, ce qui va non seulement rapidement rapporter des devise à l’état américain, mais aussi favoriser une fois de plus le marché intérieur des Etats-Unis, en rendant beaucoup plus compétitives les industries de son pays, cela s’appelle du protectionnisme, et il a grandement raison.

Donald TRUMP souhaite également donner plus de pouvoir d’achat en baissant les impôts de ses concitoyens.

François LANGLET, économiste de renom pense également qu’une relance économique passe obligatoirement par un pouvoir d’achat des Français à la hausse, permettant ainsi aux usagers de consommer plus, donc aux entreprises de produire plus, à terme de recruter plus de personnel, n’oublions pas le gain supplémentaire de TVA pour l’Etat français.

Le nouveau Président américain l’a dit, il veut protéger son peuple, pour ce faire il va revoir les conditions d’admissions des étrangers dans son pays et en limiter son accès.

Certains parlent d’un vote populiste, je parlerais moi d’un vote populaire, le peuple a parlé.

Une nouvelle fois après le BREXIT, un vent de liberté a soufflé.

Nous l’avons bien compris, Donald TRUMP souhaite s’occuper de son peuple, ce n’est pas un mondialiste convaincu, il choisit une autre voie, la voix de la raison, la voix d’une Amérique moins dépendante des marchés mondiaux, une Amérique auto suffisante, capable de produire, d’investir.

Le peuple américain a eu peur de l’image de l’Europe, cette Europe envahie par des vagues successives de migrants, et bien oui ces Américains-là ont eu peur pour eux, ce commentaire émane d’un journaliste américain interviewé ce jour par les télévisions françaises.

Marine LE PEN seule propose une augmentation des bas salaires pour doper notre économie.

Marine LE PEN seule propose un protectionnisme intelligent.

Marine LE PEN seule propose un véritable contrôle des frontières

Publicités