FÊTES VOTIVES , LE DÉBUT DE LA FIN ?

michel.giordanoCommuniqué de presse de Michel Giordano, responsable Front National des cantons de Serres et de Veynes

La période des fêtes votives est lancée depuis samedi et celle de Savournon. Ces fêtes sont sensées égailler la vie des villages et des villageois s’y rendant avec leurs familles . Mais, depuis quelques années, ces festivités se sont transformées en soirées d’angoisses, quand une bande venant « faire la fête » et armée de couteaux, de poings américains, de barres de fer, etc… le tout accompagné d’alcool et de cannabis vient gâcher une fois de plus l’événement ponctué de passages à tabac.

Ces individus sont connus et reconnus par les forces de l’ordre mais bénéficient d’une impunité, se permettant même de menacer comme ce fut le cas dimanche les policiers. Qu’attendent les pouvoirs publics pour donner ordre de mettre hors d’état de nuire ces racailles ? Faudra-t-il un drame, attendra-t-on qu’une famille pleure un enfant ??

Le Front National attend des actes forts pour que la quiétude revienne. Sinon que se passera-t-il si des villageois en arrivent à se défendre eux-mêmes ? Ils risquent d’ailleurs eux d’avoir à subir les foudres de la justice qui s’abat souvent plus fortement sur ceux à qui la réaction apparaît légitime face à la menace. La facilité avait été trouvé il y a deux ans à Aspres quand la bande s’en était pris à un jeune de seize ans avant de s’enfuir en dégradant des biens publics. Les pouvoirs publics avaient ainsi intimé l’ordre au comité des fêtes de mettre fin à la soirée, les « bons » payant encore pour les « mauvais ». Il est urgent d’agir et non de réagir une fois qu’il sera trop tard. Une fois de plus…

Publicités