LE PEUPLE DE FRANCE 

P1060570recadréeBillet d’humeur de Jean-Luc Cerezo, responsable adjoint pour la ville de Gap
 
Entendez-vous ces déclarations politiques des candidats à l’élection présidentielle, qu’ils soient de gauche, de droite, du centre, entendez-vous un seul de ses candidats parler de son peuple, de son peuple en souffrance et à l’aspiration de celui-ci à être plus heureux, je devrais dire moins malheureux?
 
Ce peuple que l’on sacrifie sur l’hôtel d’une Europe moribonde, d’une France ayant prêté  allégeance à Bruxelles, à l’Allemagne, aux Etats –Unis et à la finance internationale, ce peuple que d’aucun ne veut s’engager réellement à défendre, ce peuple, notre peuple a besoin d’une écoute, mais pas seulement. 
Le peuple français a besoin d’actes et d’actes forts, nous sommes lassés des promesses maintes fois répétées, maintes fois oubliées.  Le temps a passé et rien ne s’est passé.
 
Les politiques des uns et des autres, les mêmes en réalité, ont mené notre pays, notre patrie à sa perte. Nous sommes dans une tourmente économique sans précédent, une économie à l’image de nos gouvernants : à la dérive. Nulle place pour ce que nous sommes, seule compte cette Europe qui régit tout; peu importe les peuples, la finance commande; peu importe les victimes de cette folie, génératrice de souffrance, de laissés pour compte. 
 
Quid de nos courants de pensées, de nos positions, de notre mécontentement, nous l’avons vu dernièrement avec le passage en force du gouvernement, art 49.3, sur le projet de loi sur le travail. Ce gouvernement n’a plus sa légitimité. 
 
Notre peuple est souverain, à lui de choisir son destin. 
Le Front National, défend et défendra sans faillir notre nation. C’est sa volonté. 

Fêtes votives, le début de la fin ? (suite…)

michel.giordanoCommuniqué de presse de Michel Giordano, responsable Front National des cantons de Serres et de Veynes

Dans un précédant communiqué de presse, le Front National s’inquiétait des agissements d’une bande que tout le monde connaît, gendarmes compris,venue une nouvelle fois gâcher les festivités du Haut Buëch en agressant physiquement et avec des armes des personnes souvent seules.

Nous exprimions notre crainte qu’il faille un drame et qu’une famille pleure un enfant pour que les pouvoirs publics se décident à faire le nécessaire, toujours lorsqu’il est trop tard. Cette crainte a failli s’avérer prémonitoire ce week-end avec le deuxième « round » de la fête de Savournon. Une hausse du degré de violence a été franchie avec des jets de cocktails molotov dans les rues de Veynes, au milieu des passants et devant des immeubles.

Le Front National réitère son appel d’urgence aux pouvoirs publics afin d’agir et non de réagir , de mettre fin aux exactions de cette bande avant que cela ne finisse par un décès ou par des démêlés judiciaires de personnes s’étant défendues.

FÊTES VOTIVES , LE DÉBUT DE LA FIN ?

michel.giordanoCommuniqué de presse de Michel Giordano, responsable Front National des cantons de Serres et de Veynes

La période des fêtes votives est lancée depuis samedi et celle de Savournon. Ces fêtes sont sensées égailler la vie des villages et des villageois s’y rendant avec leurs familles . Mais, depuis quelques années, ces festivités se sont transformées en soirées d’angoisses, quand une bande venant « faire la fête » et armée de couteaux, de poings américains, de barres de fer, etc… le tout accompagné d’alcool et de cannabis vient gâcher une fois de plus l’événement ponctué de passages à tabac.

Ces individus sont connus et reconnus par les forces de l’ordre mais bénéficient d’une impunité, se permettant même de menacer comme ce fut le cas dimanche les policiers. Qu’attendent les pouvoirs publics pour donner ordre de mettre hors d’état de nuire ces racailles ? Faudra-t-il un drame, attendra-t-on qu’une famille pleure un enfant ??

Le Front National attend des actes forts pour que la quiétude revienne. Sinon que se passera-t-il si des villageois en arrivent à se défendre eux-mêmes ? Ils risquent d’ailleurs eux d’avoir à subir les foudres de la justice qui s’abat souvent plus fortement sur ceux à qui la réaction apparaît légitime face à la menace. La facilité avait été trouvé il y a deux ans à Aspres quand la bande s’en était pris à un jeune de seize ans avant de s’enfuir en dégradant des biens publics. Les pouvoirs publics avaient ainsi intimé l’ordre au comité des fêtes de mettre fin à la soirée, les « bons » payant encore pour les « mauvais ». Il est urgent d’agir et non de réagir une fois qu’il sera trop tard. Une fois de plus…

J-M Baylet dans les Hautes-Alpes : Il est venu, il a vu et il n’a pas pu…

fn-flamme

Communiqué de presse de la fédération FN des Hautes-Alpes

 Jean-Michel Baylet vient d’effectuer une visite en Haute-Romanche sur la thématique de l’effondrement du tunnel du Chambon. Le temps semblait lui manquer pour visiter le chantier mais il a pu serrer quelques mains et compatir, beaucoup compatir. Les questions locales n’ont finalement pas avancé sur le terrain, comme par exemple la création d’une zone franche, mais il a compati…

 Le ministre de l’aménagement du territoire a également souligné la chance des Hautes-Alpes de disposer de plusieurs routes « pour accéder aux belles montagnes ». Nous l’attendions moins cynique ; nous espérions qu’il parle par exemple de la question ferroviaire. Il a plutôt préféré rappeler gentiment à l’ordre les professionnels du tourisme en leur expliquant doctement quels arguments ils devraient utiliser pour attirer le chaland. Un dernier vœu pieux enfin, celui de pouvoir « garantir » la neige dans les stations, et puis s’en est allé.

Les fulgurances de Monsieur le Ministre n’ont pas vraiment touché les Hauts-Alpins. A quoi bon cette venue ? Le Front National des Hautes-Alpes propose qu’à l’avenir le coût de ces voyages soit utilisé à d’autres fins plus utiles au quotidien. Veni, vidi,… reparti !

Inauguration J-3 !

J-3 avant l’inauguration de la nouvelle permanence du Front National des Hautes-Alpes ! Nous vous y attendons nombreux, en famille ou entre amis afin de partager ce moment convivial autour d’un verre d’amitié française !
sans-titre

Ouverture de la permanence des Hautes-Alpes !

sticker-drapeau-france-coeurCommuniqué de presse d’Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte-d’Azur, secrétaire départemental du Front National des Hautes-Alpes

Le Front National continue son développement dans les Hautes-Alpes. Le bureau départemental est heureux d’annoncer l’ouverture cette semaine de notre nouvelle permanence départementale au 4b rue Grenette à Gap, entre la cathédrale et la place de la République, un lieu convivial de rencontre et de travail militant.

La permanence sera ouverte tous les mercredis après-midis de 16h à 19h et les samedis matins de 10h à 12h, ainsi que sur rendez-vous (06.65.86.47.05 et http://www.fn05.net).