Prendre le train dans les Alpes : c’est la vie duraille.

fn-flammeCommuniqué de presse de la fédération FN des Hautes-Alpes
                                                 –
Christian Estrosi a des idées sur les gares, il lui arrive même d’en visiter. Prend-il les trains qui les relient, nous l’ignorons. Mais les usagers vivent eux des situations dont il ne doit même pas avoir idée !
                                                                                              –
Agressions sur le personnel comme sur les passagers, non respect des horaires des TER Marseille Briançon (la ponctualité est devenue l’exception), perte du service, fermeture probable des guichets comme à Laragne, et bientôt fermeture de gares (encore Laragne ?)…
                                                                                             –
Les conseillers du président de la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur lui suggèrent de faire des économies en réduisant le nombre de trains reliant Marseille à Briançon. Le Front National dénonce cette ineptie. Une seule règle doit s’imposer : répondre aux attentes des usagers en assurant le service public maximum et l’égalité des territoires. Ce n’est pas toujours rentable. Mais attention, quand seule la rentabilité compte, on transfère les missions au secteur privé avec tous les risques que cela comporte.
Publicités