Que Karine Berger ouvre donc sa maison…

Navarranne.bras.tlnCommuniqué de presse d’Amaury Navarranne, conseiller régional PACA, membre du comité central du FN

La fédération du Front National des Hautes-Alpes a pris récemment position sur l’accueil forcé ou complice, dans des communes du département, de clandestins de Calais en attente de statut de réfugié. Les drames humains ne doivent pas imposer une dictature de l’émotionnel. Tout problème politique posé doit s’envisager en vue du bien commun de nos compatriotes.
Le député haut-alpin Karine Berger s’est dit « scandalisé » par notre demande de référendum dans les villages. On savait implicitement que les socialistes détestent le peuple qu’ils prétendent défendre. Là, c’est encore plus clair. Mais si Karine Berger se sent d’humeur moralisatrice, nous lui demandons de bien vouloir accueillir elle-même quelques « réfugiés » chez elle.
Les drames que vivent les pays du Proche et Moyen Orient, provoqués souvent par les ingérences de la fausse droite ou de la vraie gauche française au pouvoir, ne peuvent retomber sur les Français. La prudence nous invite à empêcher les départs de grandes vagues de migration vers l’Europe, dans lesquelles nous savons que se dissimulent les terroristes. Mais dans lesquelles se trouve surtout une masse des malheureux que nous ne pouvons entretenir. Députés et gouvernants feraient bien de changer leurs politiques. Plus simple encore, il faudra les changer, et vite !
Publicités