Des pustules héritées des élections régionales chez les socialistes des Hautes-Alpes ?

fb_20150705_23_56_32_saved_pictureCommuniqué de presse d’Amaury Navarranne
Conseiller régional PACA, membre du comité central du FN
 .
Le 6 décembre 2015, le candidat socialiste aux élections régionales de Provence-Alpes-Côte-d’Azur se retire du scrutin pour faire élire Christian Estrosi. Ce dernier annonce conjointement vouloir mettre en place une conférence régionale consultative pour permettre aux listes éliminées de donner leur avis sur la politique menée en PACA.
.
Cette démarche, totalement contraire à la souveraineté du peuple, est à présent source de discorde sur fond de règlements de compte, notamment chez les socialistes des Hautes-Alpes : qui aura donc la chance de siéger dans le bidule ?!
.
Entendre les uns et les autres demander la « consultation des adhérents » pour savoir qui héritera du hochet en deviendrait presque caustique. Ceux qui ont bafoué la libre expression du scrutin se drapent aujourd’hui d’un électoralisme exacerbé. Mais quand on se déprave, il ne faut pas s’étonner d’attraper la vérole. Tout le reste n’en est que la conséquence…
Publicités