#Gap, Elizardo Plumer Morales doit être expulsé.

Navarranne.bras.tlnCommuniqué de presse d’Amaury Navarranne, conseiller régional PACA, membre du comité central du Front National

Elizardo Plumer Morales, artiste cubain installé à Gap, est sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français depuis avril 2015. Interpellé il y a quelques jours, il doit être expulsé vers son pays d’origine. L’homme qui avait ouvert une galerie dans la ville préfecture des Hautes-Alpes, sans titre de séjour, a toujours vu ses demandes rejetées par les services de l’Etat. Les habituelles associations moralisatrices de gauche ont encore récemment manifesté pour le soutenir dans les rues de la ville.

Mais la même semaine que celle de la journée internationale du droit des femmes, la révélation de plusieurs actes de violence à l’égard de ses compagnes (et d’une condamnation au moins pour ces faits) a nettement refroidi semble-t-il ses soutiens. Voilà les faits têtus qui démontrent l’empressement des mêmes à toujours défendre sans savoir ou comprendre.

« Je n’ai rien à me reprocher. Ce n’est pas pour ça que je vais me décourager », affirmait M.Café, son nom d’artiste. Bien au contraire, pour le Front National des Hautes-Alpes ce multi-délinquant doit justement comprendre ce que la justice lui reproche et être expulsé. Quant au courage, il nous semble qu’il consiste d’abord à reconnaître ses torts, puis à en assumer les conséquences.

Publicités