Crise agricole : des actes !

P1060570recadréeTribune libre de Jean-Luc CEREZO, membre du bureau départemental du FN 05 et responsable adjoint pour la ville de Gap

La crise agricole frappe plus particulièrement nos départements ruraux. Une nécessaire analyse ne peut être écartée si l’on veut résoudre cette crise.

Les règles économiques ne sont pas les mêmes selon les états de l’union Européenne, sur la fiscalité notamment, aucune fiscalité commune…chacun fait ce qu’il veut, c’est vrai pour le secteur agricole, mais aussi pour d’autres secteurs ( l’Allemagne avec ses travailleurs venus des pays de l’est, sous payés avec des règles sociales du pays d’origine ) l’Allemagne sous traite, il y a des règles dictées par Bruxelles, beaucoup trop et parfois aucune concernant le travail sous payé, une sorte d’esclavage moderne…

Il faut sauver l’agriculture Française, il y a 50 ans, nous étions le premier pays agricole d’Europe…

La solution, faire du protectionnisme intelligent, appliqué déjà aux Etats-Unis, et renégocier les règles de l’EU.

Attendre, c’est à cour terme la mort annoncée du secteur agricole Français et la totale dépendance de notre pays sur notre alimentation, il n’en est pas question, pour mémoire notre dépendance pour le pétrole…

Le Front National n’a cessé de les défendre; lassés des subventions Européennes versées parcimonieusement, nos producteurs veulent vivre de leur travail et ne pas être assistés, quand leur détresse est relayée par les médias et que le naufrage est annoncé, on les écoute un peu, si peu..aucune solution sérieuse, il ne faudrait pas froisser Bruxelles… Demain au pouvoir, il nous faudra agir, et vite !

Publicités