« République » bananière et oligarchie : pathétique spectacle !!

michel.giordanoBillet d’humeur de Michel Giordano, membre du bureau départemental des Hautes-Alpes, responsable des cantons de Veynes et de Serres.

Voilà, les élections régionales sont finies et les patriotes que nous sommes sont légitimement en colère. Colère face à ces victoires spoliées par le système mafieux, vu nos pourcentages et les voix exprimés en notre faveur en tout premier lieu . Mais aussi une colère qui se justifie devant l’hystérie haineuse qui a agité l’entre deux tours, celle-ci formentée par les irresponsables de ce gouvernement. Nos gouvernants qui, de part leurs fonctions, se devraient de donner l’exemple. Hors, le seul exemple donné n’aura été que l’incitation aux violences physiques et verbales envers les électeurs, sympathisants, militants et candidats frontistes.

La lettre de cet infâme docteur Lecoquierre, médecin Havrais, résume parfaitement la situation. Le « toubib » appelait aux viols des femmes frontistes par les populations allogènes, se posant ainsi en digne fils spirituel d’Ilya Ehrenbourg et son manifeste de l’armée rouge. Que dire aussi des sorties médiatiques du 1er ministre Manuel Valls, mis à part qu’il confirme chaque jour un peu plus sa haine de la France et des Français ainsi que son totalitarisme tel le petit dictateur ? Que dire du triste sieur porté à la présidence de la région par les cocus de gauche ? Que, malgré son slogan de campagne « ça va changer » (sic), rien ne changera et qu’il perpétuera la désastreuse gestion de sa « maîtresse socialiste » dans la mise à mort de notre région. Pour s’en persuader, il suffit simplement de comparer les feuillets électoraux reçus entre les deux tours: quand Marion relatait son programme, le chiffon rouge estrosien n’agitait qu’attaques personnelles !! La bêtise et l’indécence étaient poussées à leur paroxysme en parlant de « résistance », salissant ainsi la mémoire des vrais résistants qui ont donné leurs vies en combattant une invasion et une occupation alors que, lui et ses petits amis, abandonnent la vie de leur peuple et de leur pays en favorisant une autre invasion et une autre occupation. En d’autres circonstances, les hautes trahisons finissent contre un mur …

Que dire de ses promesses aux différents partis du système, n’étant que corruption à peine voilée : promesse de la création d’un conseil territorial pour recycler les perdants, fourniture d’un bâtiment et de postes pour une enveloppe de 30 millions d’euros aux écologistes « indépendants » ?! Dire peut-être que Mr Estrosi a certainement raté sa vocation , il aurait été un grand vendeur à la criée sur le vieux-port de Marseille !! Que dire de leur ancien président « jet-setteur » aux casseroles en or, celui-là même qui fît passer en force la constitution Européenne que les Français avaient pourtant refusés dans les urnes, et qui passe son temps à baver sa révulsion du patriote dès les périodes électorales passées après les avoir dragué pour mieux les poignarder dans le dos ensuite ? Ils n’ont pas de figure, et ce n’est pas une nouveauté pour nous !!

Et pendant ce temps-là, le déclin continue : leur simulacre écologique de COP21 sacre en sauveur de la planète l’une des pires, sinon la pire incarnation de l’homme politique de toute notre histoire contemporaine, l’un des rares à pouvoir battre Sarkosy au palmarès des casseroles, Laurent Fabius. On a dit que le Front National divisait les Français. Au contraire, on pourrait dire cyniquement, comme l’a si bien souligné notre tête de liste départementale, la grande union : le Medef et la CGT main dans la main, les communistes et la droite enlacés langoureusement pour ce qui avait tout d’une orgie Romaine. A ce détail près que, au vu de certains yeux vitreux aperçus lors des conférences de presse post-résultats, les grappes de raisin de l’époque soient aujourd’hui servies sous forme liquide. Le tout, bien entendu, surveillé de près par leurs maquerelles du crif et du Grand-Orient de France. A notre époque où le proverbe « diviser pour mieux régner » n’a jamais été autant d’actualité, cela relève d’un exploit dont nous pouvons nous énorgueillir !!

« A vaincre sans péril , on triomphe sans gloire »: que le système profite bien de jubiler d’avoir une nouvelle fois bidonné les élections, dénigré et en stigmatisé 46% des électeurs. Et nous sommes conscients que, contrairement aux déclarations du premier asticot de Matignon, c’est bien cela qui risque de déclencher une guerre civile s’ils persistent dans cette voie qui consiste à museler le peuple Français et entraver son désir de nous voir au pouvoir. Mais il est vrai que le peuple, ils n’en ont que faire !! Comme l’avait dit Cesar « Enfants , profitez de la guerre , la paix sera terrible ». A moins de reconnaître finalement à cette classe politique sa faculté à sortir l’humanité de la morosité. Aujourd’hui, le monde entier pourrait rire de cette comédie dramatique. Peut-être nos gouvernants seraient-ils plus à leurs place chez Pinder ou Zavatta ??

Nous avons le cuire dur ; mais ce qui fait le plus mal et n’inspire pas à l’optimisme, c’est l’attitude de certains de nos compatriotes masochistes, ne se déplaçant pas au 1er tour pour voter pour leurs idées mais daignant sortir de leur canapé au 2ème pour voter contre un parti que la grande majorité d’entre eux ne connaissent même pas. Leur idée de nous ? C’est dans une certaine presse complètement asservie par les subventions étatiques qu’ils la prennent. Comme l’a si bien dit George Orwell : « Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime , il est complice ». Malgré la défaite instrumentalisée et les insultes, l’espoir nous projette en 2017. Conscients que leur grand tintamarre reprendra de plus belle, nous pouvons être fiers de porter des valeurs qui leurs sont inconnues : à notre honnêteté et notre intégrité, on nous oppose magouilles et corruption. A notre honneur, ils n’ont que le reniement de leurs gens et de leurs idées. A notre fidélité pour nos idéaux, nos valeurs, notre peuple et notre pays, ils ne répondent que par la trahison.

Si le sens qu’ils donnent aux mots « démocratie » et « république » s’avérait être le sens réel de ces mots, nous ne pouvons faire que le constat suivant : leur démocratie est une prison , leur république un donjon …

Le bon sens contre les éoliennes du Buëch

Navarranne.bras.tlnCommuniqué de presse d’Amaury Navarranne, conseiller régional de PACA, secrétaire départemental FN des Hautes-Alpes
Le tribunal administratif de Marseille vient d’annuler le schéma régional éolien (SRE) de Provence-Alpes-Côte d’Azur pour « absence d’évaluation environnementale » et donc « vice substantiel de procédure ». Ce schéma définissait par exemple le Buëch comme zone favorable à l’installation d’éoliennes.
Le Front National des Hautes-Alpes se félicite de cette décision. Bien que les enjeux écologiques soient globaux, une réponse pragmatique nationale, respectueuse des équilibres économiques et budgétaire, est nécessaire pour une écologie viable et durable.
Ni la durée de vie du matériel éolien, son coût d’entretien et de démontage, ni son caractère oppressant sur nos paysages et son manque de performance, ne peuvent encore justifier ces projets. L’éolien offshore pourrait en revanche être en certains lieux une solution. La raison et le pragmatisme doivent primer sur l’idéologie.

Vers 2017, vers le sursaut !

L’année se termine. La campagne des élections régionales offre aux Hautes-Alpes son 1er conseiller régional de l’histoire. Conscient que les combats de demain nous attendent, et que nos compatriotes sont de plus en plus nombreux à voir dans le Front National la voie du sursaut national, nous sommes prêts pour ces défis qui nous attendent.

D’ici la rentrée, nous souhaitons à tous nos visiteurs une très bonne fête de Noël, en famille pour tous ceux qui le pourront, ainsi que de bonnes fêtes de fin d’année.

noel-creche