« S’OCCUPER DES NÔTRES AVANT LES AUTRES »

Une trentaine de migrants, originaires du Soudan et d’Erythrée, sont attendus à Briançon. Ils viennent de Calais où ils vivaient jusqu’ici dans des conditions indignes. Cet accueil à Briançon se fera à la demande de l’État en collaboration avec la commune (qui s’était prononcée il y a quelques semaines en faveur de l’accueil de réfugiés) et plusieurs partenaires locaux : association Mappemonde (accompagnement social), OPH (hébergement), croix rouge et protection civile, secours populaire, secours catholique, paroisse, maison de l’orient, centre hospitalier, SDIS…*

Pour Amaury Navarranne, tête de liste FN dans les Hautes-Alpes, il faudrait d’abord s’occuper de la misère française avant de s’occuper de celle des autres.

Publicités