Migrants d’Aspres sur Buëch : la force de l’injustice

Communiqué de presse de Michel Giordano, responsable FN du canton de Serres
et d’Amaury Navarranne, tête de liste FN des Hautes-Alpes aux élections régionales
.
aspres.sur.buech
.
Malgré la compassion naturelle que peut susciter la situation des migrants, nous ne pouvons que dénoncer la tentative de passage en force de l’Etat pour faire accepter aux Français l’installation de la misère du monde chez nous. Nos mêmes gouvernants sont de surcroît souvent responsables d’une désastreuse politique étrangère, sous couvert de liberté et de démocratie, et se sont rendus coupables d’avoir embrasé les pays d’origine en y installant ou soutenant la barbarie et le chaos.
.
Au lieu d’essayer de réparer leurs erreurs, nos politiques osent aller toujours plus loin dans le reniement des peuples et veulent imposer aux habitants d’Aspres-sur-Buëch, sans qu’aucune consultation populaire ne soit envisagée, d’assumer leur hallucinante politique en accueillant une trentaine de clandestins « officiels », tout cela aux frais du contribuable.
.
Si c’est cela la démocratie, qu’est-ce que la dictature ?

.

Le Front National exige d’urgence un référendum à Aspres et que le résultat de celui-ci, et par là-même la volonté populaire, soient enfin pris en compte.
Publicités