Rocade de Gap: c’est reparti ! (les ennuis)

Communiqué de Philippe Daguebert, responsable du FN  pour la ville de Gap.

Le désaccord perdure entre le Maire de Gap et le Préfet des Hautes-Alpes sur la vente des terrains destinés à réaliser la rocade. Préemptés à cet effet par la Mairie pour 40.000 euros, à l’époque en zone inconstructible, la nouvelle municipalité souhaite aujourd’hui les vendre à l’État à hauteur de 700.000 euros, passés depuis en zone constructible. Pour le Maire de Gap il s’agit là d’un moyen de combler la baisse des dotations de l’État. L’État s’estime abusé par cette proposition.
 
Le Front National appelle les deux camps à la raison. La rocade, nécessaire au désenclavement de la ville et à sa santé économique, doit enfin se réaliser. Les petits bénéfices ponctuels ne peuvent bloquer ce projet.
 
Nous invitons le Maire de Gap à se borner par exemple à négocier avec l’État que les marchés publics qui seront passés pour la réalisation de cette rocade devront contenir des contraintes de circuits courts. Un fractionnement de ces marchés sera la bonne solution pour que les entreprises du bassin bénéficient doublement de ce nouveau souffle : faire la rocade puis en profiter !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s