FUYONS FILLON !

15181287_1245335558874362_1301735992696041396_n

Billet d’humeur de Jean-Luc CEREZO, responsable Front National de la ville de Gap.

François FILLON n’est pas et ne sera pas l’homme du renouveau.

Inutile, je pense de vous rappeler le poste à responsabilités qu’il a occupé pendant 5 ans sous la présidence de Nicolas SARKOZY et le désastreux bilan qui s’en est suivi : augmentation du chômage, de la délinquance, perte du pouvoir d’achat des Français . Le journal « La Montagne » indiquait au mois de septembre 2016 dans un article : depuis l’année 2001, les Français en moyenne ont perdu 350 € par mois de pouvoir d’achat, ce qui pour des personnes modestes est considérable et pour la classe moyenne significatif.

Inutile de mettre un masque, nous vous avons reconnu, vous ne faites plus illusion, les Français ont compris.

Votre programme est une atteinte à la dignité humaine et à ses valeurs, un recul social sans précédent…

Vous osez parler de social, alors que votre projet prévoit entre autres la suppression de 500 000 postes de fonctionnaires.

Vos coupes budgétaires iront à l’encontre de l’intérêt national.

Où allez-vous piocher, dans quel ministère… dans la police, dans la gendarmerie, dans la pénitentiaire, dans les hôpitaux, dans les tribunaux, la liste n’est pas exhaustive, alors que les conditions de travail de tous ces personnels, je dis bien tous ces personnels sont déplorables.

Allez dire à ces policiers, à ces personnels hospitaliers et à bien d’autres qu’ils ne travaillent pas assez, alors que la plupart d’entre eux, nous le savons bien travaillent trop et en sous-effectif, vous verrez leurs réponses, car votre projet prévoit aussi de faire travailler plus et avec moins d’effectifs ces fonctionnaires, vous avez bien dit 39h00 payées 37h00, c’est un déni de démocratie…

Vous souhaitez une négociation dans les entreprises entre le patronat et les représentants des personnels sur la durée du travail hebdomadaire, avec une possibilité de travailler 48h00 par semaine, le maximum européen.

Ce projet mettrait à mal le retour à l’emploi, en effet les heures effectuées en plus par ces employés, priveraient d’autant le recrutement de nouveaux personnels, schématiquement l’emploi doit être partagé surtout en période de crise, c’est un très mauvais calcul du candidat républicain, qui prétend à qui veut bien l’entendre s’attaquer au chômage.

Et dans ces conditions, encore plus difficiles, de travail, vous envisager une retraite à 65 ans…pauvres Français, ce qui veut dire aussi que nos étudiants, nos diplômés attendront encore un peu plus un emploi qui tardera à se libérer.

Concernant notre sécurité sociale, vous êtes prêt à retirer aux Français ce qui est reconnu comme étant une des meilleures protections sociales d’Europe, voire du monde, vous proposez en lieu et place un système disons-le clairement privé, d’assurances, de mutuelles, un système à l’américaine qui est à l’opposé de la justice sociale et qui divisera les Français, ceux qui pourront payer et ceux qui ne pourront ni payer, ni se soigner.

Les Français sont déjà victimes d’un grand nombre de déremboursement de certains médicaments, ce serait une grave erreur de vouloir toucher à cette institution et un drame pour nombre de nos compatriotes dans le besoin.

Ce candidat à l’élection présidentielle oublie qui souffre, il défend le capital, son programme ultra libéral conduira notre pays à sa perte et à une plus grande injustice sociale.

Nous devons nous protéger, nous devons être solidaires de notre peuple.

C’est ce que propose Marine LE PEN, protéger nos emplois en instaurant un protectionnisme intelligent et un patriotisme économique, en protégeant notre société contre la délinquance et la violence omniprésente, en traitant le problème des migrants avec dignité mais aussi avec lucidité, la France à nouveau doit être écoutée et respectée sur la scène internationale à l’égal des grands pays.

Le renouveau, c’est Marine LE PEN qui se bat depuis des années pour une France plus juste, plus proche de ses concitoyens.

SIDA : la scandaleuse campagne de prévention qui légitime l’aggravation du risque… 

 15129404_1795002584122193_7594615441439805314_o
Communiqué de presse d’Amaury Navarranne, conseiller régional de PACA, membre du comité central du Front National
 –
Depuis quelques jours, une campagne publique s’affiche dans nos rues. Destinée à la prévention des personnes de même sexe contre le virus IH (Sida), cette opération légitime très explicitement des pratiques sexuelles qui sont en elles-mêmes des comportements à risques : « s’éclater », « s’oublier », « coup d’un soir » ou encore « avec un inconnu ». 
 –
Présentes notamment devant les écoles, ces affiches provoquent de surcroît un légitime émoi de parents ne souhaitant pas voir banaliser aux yeux de leurs enfants de 5 ou 10 ans ces pratiques sexuelles très « libres ». Nous nous associons à cette protestation. 
 –
Nous demandons aux Maires la même prudence que ceux d’Angers ou d’Aulnay-sous-Bois et de faire retirer ces affiches du domaine public. Un message sanitaire doit être consensuel, respecter le droit de chacun et surtout ne pas être un facteur d’aggravation du risque !

Le réveil des peuples

P1060570recadréeBillet d’humeur de Jean-Luc Cerezo, responsable FN de la ville de Gap.

Ces dernières 24 heures ont été riches d’enseignements et à bien des égards.

Alors que les médias du monde entier, que les sociétés de sondages aussi nombreuses qu’incompétentes donnaient la victoire d’Hillary CLINTON, c’est bien Donald TRUMP qui s’est imposé à l’élection présidentielle américaine.

Le peuple a choisi, c’est ce qu’on appelle la démocratie par les urnes.

La démocratie, c’est le droit pour les peuples, pour les hommes, pour les femmes de penser, de s’exprimer, de choisir, sans contrainte toujours dans le respect des lois.

Nos hommes et femmes politiques de droite et de gauche seraient bien inspirés de respecter ce choix éminemment légitime.

Il n’est pas loin le temps où de très nombreuses personnalités politiques européennes encensaient la démocratie américaine, et bien oui cette démocratie citée en exemple pendant des années a parlé, elle a parlé d’une façon très claire, sans ambigüité.

Ce qu’il faut retenir : Donald TRUMP souhaite taxer les importations venues de certains pays, notamment d’Extrême-Orient, ce qui va doper son marché intérieur, ce président souhaite que les entreprises américaines soient ainsi plus concurrentielles, il souhaite taxer les entreprises délocalisées, ce qui va non seulement rapidement rapporter des devise à l’état américain, mais aussi favoriser une fois de plus le marché intérieur des Etats-Unis, en rendant beaucoup plus compétitives les industries de son pays, cela s’appelle du protectionnisme, et il a grandement raison.

Donald TRUMP souhaite également donner plus de pouvoir d’achat en baissant les impôts de ses concitoyens.

François LANGLET, économiste de renom pense également qu’une relance économique passe obligatoirement par un pouvoir d’achat des Français à la hausse, permettant ainsi aux usagers de consommer plus, donc aux entreprises de produire plus, à terme de recruter plus de personnel, n’oublions pas le gain supplémentaire de TVA pour l’Etat français.

Le nouveau Président américain l’a dit, il veut protéger son peuple, pour ce faire il va revoir les conditions d’admissions des étrangers dans son pays et en limiter son accès.

Certains parlent d’un vote populiste, je parlerais moi d’un vote populaire, le peuple a parlé.

Une nouvelle fois après le BREXIT, un vent de liberté a soufflé.

Nous l’avons bien compris, Donald TRUMP souhaite s’occuper de son peuple, ce n’est pas un mondialiste convaincu, il choisit une autre voie, la voix de la raison, la voix d’une Amérique moins dépendante des marchés mondiaux, une Amérique auto suffisante, capable de produire, d’investir.

Le peuple américain a eu peur de l’image de l’Europe, cette Europe envahie par des vagues successives de migrants, et bien oui ces Américains-là ont eu peur pour eux, ce commentaire émane d’un journaliste américain interviewé ce jour par les télévisions françaises.

Marine LE PEN seule propose une augmentation des bas salaires pour doper notre économie.

Marine LE PEN seule propose un protectionnisme intelligent.

Marine LE PEN seule propose un véritable contrôle des frontières

Qu’en pensent les Embrunais ?

Patrick.deroin.FN.05Communiqué de presse de Patrick Deroin, secrétaire départemental du Front National des Hautes-Alpes

Vingt huit migrants sensés être mineurs viennent d’arriver dans un centre de vacances à Embrun. Tout un symbole : de nombreux petits Français ne peuvent plus partir en vacances, faute de moyens, mais ces centres restent ouverts à d’autres, qui n’ont pas plus les moyens, mais pour lesquels l’État ouvre grand son porte-monnaie. Ils sont là pour trois mois, dans l’attente d’un éventuel transfert vers le Royaume-Uni ; que deviendront-ils si ce pays refuse de les accueillir ? Mystère…

Certains arrivent  du Soudan, nous dit-on. Ce pays vient de connaître une partition douloureuse et violente. Qui peut nous assurer que ces immigrés ne vont pas continuer leur guerre fratricide sur notre territoire  ?

Le Front National, à l’inverse  des autres partis politiques, n’adapte pas sa politique en fonction des événements : nous affirmons que la politique migratoire avec ces nouveaux réfugiés est un puits sans fond. Le flot ne se tarira pas si l’on ne change pas des politiques en vogue dans notre pays depuis 40 ans.

Migrants : que veut vraiment la majorité d’Estrosi ?

Patrick.deroin.FN.05Communiqué de presse de Patrick Deroin, secrétaire départemental du Front National des Hautes-Alpes
 –
Le vendredi 21 octobre, à l’occasion d’une réunion sur l’arrivée des migrants à Guillestre, le préfet des Hautes-Alpes, Philippe Court, a souligné sa satisfaction de n’avoir vu aucun maire du département refuser l’arrivée de migrants dans les communes sollicitées. Ce mercredi 26 octobre, Christian Estrosi, président de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, déclare : « J’ai été le premier à m’opposer à cette espèce de répartition de quotas. Je m’oppose à la venue de migrants de Calais en PACA. On nous propose 1175 migrants »
 –
Mais alors Chantal Eyméoud, maire d’Embrun et 2ème vice-présidente de la région PACA, a donc accepté cette arrivée de clandestins dans sa commune… On aurait pu s’attendre à un minimum de cohérence avec son président… La vérité est en fait plus simple : la communication de cette pseudo-droite varie en fonction des lieux, des périodes, des intérêts personnels de chacun, sans vision du bien commun. Par exemple au Parlement européen, ils votent tous et d’une seule main les quotas de « migrants » dans l’Union.
Le Front National lui, continue de proclamer haut et fort : ni de grande jungle à Calais, ni de petites jungles en province.

Les migrants de Gap, de Calais et d’ailleurs

P1060570recadréeBillet d’humeur de Jean-Luc Cerezo, responsable FN de la ville de Gap. 

Nous avons appris récemment par le Maire de Gap la venue très prochaine de 30 migrants.

Si on ne peut rester insensible à cet exode, il est nécessaire d’analyser et de comprendre certains enjeux majeurs.

De fait comme l’avait dit François HOLLANDE, au début du conflit syrien, nous allons accueillir les réfugiés victimes de cette guerre.

Hors, il est depuis constaté et avéré, qu’une grande partie des migrants ne sont plus syriens, mais viennent d’autres pays d’Afrique, du Moyen Orient…

Pour autant ces nouveaux réfugiés sont- ils victimes dans leurs propres pays d’insécurité, leurs pays est-il vraiment comme la Syrie en guerre, on peut tout à fait légitimement se poser la bonne question, François HOLLANDE a promis de faire des enquêtes, pour voir qui reste, qui part, je lui souhaite beaucoup de courage tant la tâche tient du miracle.

L’Europe a donné le feu vert à des millions de personnes vivant dans la pauvreté ou dans des conditions de vie parfois difficiles.

C’est clairement une invitation que l’UE a donné à ces personnes venues d’ailleurs, à la recherche pour la plupart d’une vie meilleure, elles connaissent la générosité de nos décideurs et aussi leur incapacité à endiguer ces arrivées massives d’expatriés dont ils font partie.

Récemment, une journaliste Haute-Alpine déclarait sur une antenne : les migrants, c’est prouvé, c’est une chance pour la France, ils vont participer à l’augmentation du PIB (produit intérieur brut).

En effet, ces nouveaux venus vont consommer, vont dépenser, mais au fait que vont-ils dépenser ? C’est très simple, l’argent des collectivités territoriales, l’allocation d’attente que leur octroie l’Etat Français, c’est-à-dire nous, nos impôts, il en est de même pour les frais d’hébergement, car contrairement aux Français pauvres, qui eux paient leurs loyers, même avec environ 400 € par mois (RSA), et bien oui ces migrants ne paieront pas de loyer, cherchez l’erreur…je ne parle pas d’autres aides indirectes, aide médicale gratuite, carte bancaire mise à disposition, transports le plus souvent gratuits…

Et bien oui, ces personnes vont par leurs dépenses enrichir notre économie, ce qui est certain, c’est qu’ il n’y a plus d’emploi en France, comment expliquer sinon le départ forcé de nos étudiants, nos diplômés vers d’autres contrées, d’autres pays, l’Angleterre, les États-Unis, le Canada pour enfin décrocher un emploi, un job que l’Etat Français est incapable de leur fournir, mais au fait ces étudiants  que nos politiques ne veulent plus, ne peuvent-ils pas à leur tour enrichir notre pays  en consommant donc en augmentant notre PIB.

La logique n’est pas respectée, il serait normal que nos Français restent en France, qu’en pensez-vous ?

Sans ligne directrice, notre pays s’effondrera…

Marine LE PEN incarne l’espoir, l’espoir d’une France indépendante capable de gérer seule son avenir sans être assujettie aux décisions d’une Europe qui s’écroule sous ses contradictions et sa passivité. Nous n’avons pas besoin des cadeaux empoisonnés de Bruxelles, qui nous conduisent à une faillite certaine et dans tous les domaines…

Arrivée des migrants : protester partout où c’est possible !

visu-comm-migrantsCommuniqué de presse de Patrick Deroin, secrétaire départemental du Front National des Hautes-Alpes, et d’Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte-d’Azur

La situation de tout homme touche la sensibilité de chacun. Mais la raison politique impose de régler les questions en vue du bien commun d’abord des gens d’ici, d’abord des Français.

L’accueil de migrants génère un coût financier et social indéniable, couplé aux tensions graves et des risques pour nos administrés. Sans oublier que les corridors migratoires permettent aux djihadistes de pénétrer sur le territoire français, infiltrés dans les groupes de migrants disséminés dans les centres d’accueil et d’orientation.

Face aux refus des « élites » de réellement consulter la population par voie référendaire, le Front National des Hautes-Alpes appelle tous ceux qui s’inquiètent à juste titre de ces choix fous et les refusent à se rendre aux réunions d’information comme celle de Guillestre, vendredi 21 octobre à 20h30, à l’Auberge de Jeunesse.