Risoul, capitale du burkini ?

4978589_7_ab40_une-jeune-musulmane-portant-un-burkini-dans-une_9760379ab437232294b602ed51d1f8e3[1]Communiqué de presse de Patrick Deroin, secrétaire départemental adjoint du Front National des Hautes-Alpes.

Après l’agression de Garde Colombe et le camp islamique « hallal » de Pelvoux, DICI TV vient de révéler une affaire de burkini dans un village-vacances de Risoul. Les villes de la côte comme Nice, Cannes, La Ciotat ou Le Touquet y étaient déjà confrontées ; aujourd’hui cela se passe dans les Hautes-Alpes.

Quels que soient le lieu et le support utilisés, l’islamisme avance ses pions, testant la capacité de résistance des autorités et populations locales. D’aucuns diront « laissons les gens vivre selon leur religion ». Il ne s’agit plus de cela. À l’image de la réaction du mari de la porteuse de « burkini », agressant visiblement verbalement et physiquement le directeur du centre de vacances qui fait remarquer le manque d’hygiène lié au port de cette tenue, les radicaux veulent imposer leurs règles.

Rien n’empêche une femme musulmane qui ne souhaite pas porter de bikini ou monokini, de porter une tenue décente à ses yeux sans la provocation de ce vêtement communautariste. On voit bien que le choc est profond entre notre culture chrétienne, dont deux millénaires ont marqué notre histoire, et un projet politico-religieux de l’islam radical : libertés contre interdiction. Mais le Front National rappelle surtout que tout cela n’est que le résultat de l’immigration-invasion imposée les le système UMPS et que nous dénonçons depuis longtemps. Nous regrettons d’avoir encore raison aujourd’hui.

Gares TER des Hautes-Alpes : les fausses promesses de Christian Estrosi

Laragne-01Communiqué de presse de Cyril Gamba, responsable Front National du canton de Laragne et d’Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte-d’Azur.
 –
Les horaires des espaces de vente de billets dans les gares de Laragne-Montéglin, Serres et Aspres-sur-Buëch seront quasiment réduits à néant au 1er octobre prochain. Après la menace de fermeture des guichets, la SNCF semble vouloir accentuer sa sape du service public. 
Dès les débuts de sa présidence du conseil régional, autorité en matière de transports régionaux, Christian Estrosi se félicitait pourtant d’avoir renégocié avec la SNCF et rappelait sa position concernant les fermetures de guichets : « Ma volonté est au contraire de renforcer la présence humaine afin de lutter contre la fraude et de sécuriser les gares » disait-il. Le moins que l’on puisse dire c’est que c’est raté !
 –

La présence de services publics tels que la gare ou la poste compte autant que celle de services médicaux, écoles, collège et commerces et apportent beaucoup au dynamisme d’une ville. Un guichet dans une gare c’est aussi une présence humaine et rassurante. Ces fermetures annoncées s’ajoutent aux mauvaises conditions que les usagers doivent supporter : retard, mauvais entretien, insécurité…

À nouveau le Front National voit dans cette décision une volonté de délaisser encore un peu plus les territoires ruraux, pourtant déjà bien impacter par l’enclavement et le manque de moyens de transports. Mais les promesses de Christian Estrosi n’engagent que ceux qui ont cru pouvoir les croire…

La supercherie Sarkozy, consorts et compagnie

P1060570recadréeBillet d’humeur de Jean-Luc Cerezo, responsable FN pour la ville de Gap

Depuis plusieurs semaines, plusieurs mois, les élus ou responsables politiques de droite comme de gauche s’agitent.

La France a été confrontée à des événements dramatiques, d’une cruauté et d’une intensité jamais atteinte.

On le voit bien, il n’y a pas une semaine sans un nouveau drame, une nouvelle agression dans notre pays,  chez nos voisins en Belgique, en Allemagne, dans le monde, au nom d’une idéologie fanatique.

Que dire de nos politiques, rien, il n’y a rien à dire, sinon la surenchère de certains, le copié-collé de Nicolas SARKOZY, n’hésitant pas à reprendre à son compte les idées du Front National, idées condamnées en son temps par l’ancien Président de la République, quelle honte, quel revirement, il n’a pas cherché bien loin, soyez rassurés il n’a rien inventé et vous le savez bien…

La dernière surenchère et pas la moindre appartient au Parti Socialiste, Marie Noëlle LIENEMANN, sénatrice de Paris a proposé le 7 août dans les colonnes du JDD  la 6ème semaine de congés payés, de qui se moque-t-on ? Ne sait-elle pas  que nous avons en France près de 6 millions de chômeurs, près de 9 millions de personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté, ses laissés pour compte voudraient simplement vivre dignement, apparemment elle l’ignorait… 

François HOLLANDE fait ce qu’il peut, c’est-à-dire pas grand-chose, trop empêtré dans ses convictions et ses contradictions, la tolérance a ses limites…

S’agissant de l’Europe, nous avons assisté à la même parodie, peu après le BREXIT, nos politiques à l’unanimité ont reconnu l’échec de cette Europe, il a fallu un vote courageux du peuple Anglais pour assister à une profusion de propositions des partis de droite et de gauche, je rappelle qu’avant ce vote, l’Europe, cette institution, fonctionnait à merveille, dixit nos hommes politiques de droite et de gauche confondus, rappelez-vous…

La tentation du pouvoir est bien tentante, alors pourquoi s’en priver, les Français n’oublient pas l’échec de la droite dans tous les domaines, elle aussi a eu le pouvoir, qu’en a-t-elle fait ?

Le déclin de la France est amorcé.

 Les Français ne veulent pas d’une France multiconfessionnelle, ils ne veulent pas d’une France coupée en deux, notre  pays Judéo-chrétien, par notre Histoire, notre culture, nos valeurs, le sacrifice de nos anciens, et d’un autre coté la France de l’Islam, ce n’est pas notre France, prenons garde, c’est l’âme de notre pays qui est en danger, le sang versé depuis tant et tant d’années pour défendre nos valeurs, notre intégrité, notre souveraineté  n’aurait-il servi à rien ? 

Le Front National souhaite une France forte, respectée.

Marine Le PEN s’est engagée dans ce combat depuis des années et ne faillira pas à sa tâche et à ses engagements.

Nous comptons sur vous.

 

Séjour islamique dans les Hautes-Alpes : le bal des tartuffes

Patrick.deroin.FN.05Communiqué de presse de Patrick Deroin, secrétaire départemental adjoint du Front National des Hautes-Alpes
 –
L’affaire de l’invitation de l’imam Hassen Bounamcha au séjour de « Vacances éthiques » est révélateur des postures et des discours de la fausse droite et de la vraie gauche. Chacun montre ses muscles. Mais c’est le bal des tartuffes.
 –
Côté « Les Républicains », le responsable départemental Arnaud Murgia oublie un peu vite la responsabilité de sa famille politique dans la monté de l’Islam radical : folle politique migratoire menée (200.000 entrés légales chaque année sous l’UMP), ou encore la création par Nicolas Sarkozy du Conseil Français du Culte Musulman gangrené par les fondamentalistes de l’UOIF, excroissance des Frères Musulmans considérés comme terroristes par de nombreux Etats étrangers.
 –
A gauche, le député-maire de L’Argentière-La Bessée, Joël Giraud demande l’interdiction du camp pour des « risques de troubles à l’ordre public ». Mais si l’ordre public est troublé par le groupe islamique, c’est sur ce groupe qu’il faut agir directement et donc (enfin !) expulser l’imam et tous ceux qui menacent notre territoire. Mais dans cette période pré-électorale, Joël Giraud rechigne peut-être à attaquer une nouvelle « clientèle » à qui il a ouvert récemment les colonnes de son magazine municipal : « dans un esprit de partage, de tolérance et de respect, Mine d’infos s’ouvre à la communauté musulmane qui réitère ses engagements dans notre société ».
 –
Le Front National rappelle que ce n’est pas la pratique des cultes en général qui pose un problème à notre vivre ensemble. C’est bien la présence massive d’une population d’étrangers qui rend impossible l’assimilation, ainsi que le caractère spécifique de l’Islam, mélange politico-religieux dont les risques et les effets sont niés par tous ceux qui ont dirigé la France depuis 40 ans, et leurs soutiens.

Prédicateur radical dans les Hautes-Alpes (suite)

Navarranne.bras.tlnCommuniqué de presse d’Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte-d’Azur, membre du comité central du Front National
 –
La caisse nationale d’allocations familiales (Cnaf) a décidé de ne pas verser de subventions au séjour du centre « Vacances éthiques » qui doit accueillir fin août à Vallouise (Hautes-Alpes) l’imam-guérisseur radical Hassen Bounamcha, tunisien anciennement menacé d’expulsion par le gouvernement mais toujours sur notre territoire. 
 –
La présence du religieux avait soulevé un légitime émoi. La subvention du séjour par la CAF relevait du scandale. L’action des patriotes a été efficace sur ce point.
 –
Cela prouve que la vigilance et la pugnacité paye. Le Front National des Hautes-Alpes s’en félicite et appelle toutes et tous à continuer ce travail de « lanceur d’alerte » bien utile.

 Y A-T-IL UN VILLAGE POUR SAUVER LE CENTRE D’ÉDUCATION RENFORCÉE ?

Islamisme, communautarisme : aucun territoire n’est épargné

Réaction à l’attentat de Nice

Communiqué de presse d’Amaury Navarranne, conseiller régional de PACA, conseiller municipal de Toulon, membre du comité central du Front National
CnZ1CMxWcAA8_FJ
Le Front National des Hautes-Alpes adresse ses pensées et ses prières aux victimes de l’atroce attaque terroriste de Nice, à leurs familles et à leurs proches. Notre soutien va aussi à toutes celles et ceux, notamment aux enfants, qui, blessés ou épargnés, ont vécu l’horreur et seront durablement marqués.
Le 14 juillet, jour de la fête nationale, s’est transformé hier en un jour d’épouvante, d’immense affliction. Mais il est aussi devenu le symbole que la guerre contre le fléau de l’islamisme radical et toutes ses variantes criminelles n’a pas commencé, et qu’il est urgent maintenant de la déclarer.
Comme le déclarait Marine Le Pen ce matin, « à la sidération et la compassion doivent désormais s’ajouter l’action, les nécessaires mesures de prévention et de répression, et la détermination la plus totale à éradiquer le fléau du fondamentalisme islamiste ». Pour que les combats soient enfin menés…

Nouvel épisode de l’aide régional pour le Chambon : c’est aussi oui pour le Front !

amaury_navarranne_fn_05_alpes_1_2016_01_25_450Communiqué de presse d’Amaury Navarranne, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte-d’Azur, membre du comité central du Front National
Depuis octobre 2015, le conseil régional de Provence-Alpes-Côte-d’Azur a acté le principe d’une aide de 5 millions d’€uros pour le tunnel du Chambon et la route de secours de la vallée de La Romanche dans les Hautes-Alpes. L’effondrement du tunnel a causé l’isolement de ce territoire provoquant la lente agonie des professionnels du tourisme, des agriculteurs et de tous ses habitants.
Hier, mercredi 13 juillet 2016, lors de notre assemblée plénière, ces 5 millions sont revenus une énième fois en discussion ; à l’unanimité, il a été décidé de les budgéter dans le cadre du contrat de plan Etat-Région.
Le groupe Front National s’est donc bien évidemment associé à cette proposition. Tout ce qui sera fait pour sortir de cette situation dramatique recevra notre soutien, bien évidemment au-delà de toute considération politicienne. Construire et assurer le bien commun sera toujours la ligne directrice de notre mandat.